Récupération de Donnèe
11 C
Nice
24 février 2024

Second mandat pour Yvon Grosso à la tête de l’UPE 06

L’Union pour l’Entreprise des Alpes Maritimes vient de réélire Yvon Grosso pour 3 ans. Une première pour un président sortant. L’UPE qui regroupe le MEDEF 06 et la CGPME 06 est dans une volonté de fédérer les entreprises et d’être la voix des entrepreneurs. Un pari difficile influencé par la crise économique.


Dans le bilan de sa mandature, Yvon Grosso met l’accent sur 4 évènements majeurs. Premier point avec la dixième édition des entreprenariales organisée autour du thème « demain l’entreprise ». Luc Ferry, Jean-Marc Sylvestre ou encore Geoffroy Roux de Bézieux ancien candidat à la tête du Medef étaient présent pour ce salon.

Le lancement du fonds entrepreneurial 06 (FCPR) est un chantier plus important. Destiné à récolter des fonds pour les jeunes entreprises innovantes, le FCPR permet de « pérenniser les entreprises, garder les talents et créer de la richesse dans le département » précise Yvon Grosso.

La création du B.A 06 Event vise le même objectif. A savoir accompagner les jeunes entreprises innovantes et les donneurs d’ordres dans un même salon : « Avoir une idée ne suffit pas, il faut trouver des « business angels » ajoute le président de l’UPE06. En tout 60 donneurs d’ordres et 46 entreprises innovantes ont pu se rencontrer pour ce salon.

upe06_grosso-2.jpg Autres initiatives développées, la possibilité pour les PME de rencontrer des parrains prestigieux. Une manière de promouvoir le « small Business act », au travers d’un partenariat public privé par exemple. Une initiative qui conduirait à déduire 30 % du chiffre d’affaires d’une société ayant obtenu un marché pour le reverser aux entreprises locales. Mais derrière tous ces points positifs de nombreux points négatifs subsistent : « la fiscalité locale est trop élevée, 30 % de plus rapport aux villes voisines. Les taxes de transport également. Les entreprises financent le transport de toute la société civile. Il y a aussi de gros problèmes dans les taxes appliqués aux traitements des déchets.

Enfin l’abandon de la ligne LGV PACA serait un gros handicap, avec un risque d’accessibilité important » déplore Yvon Grosso. Pour la période 2013/2016 l’UPE06 souhaite plus de membres, une meilleure visibilité, une optimisation des services et une plus grande réactivité pour mener les futurs combats du syndicat patronal.

Auteur/autrice

spot_img
- Sponsorisé -Récupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de Donnèe