10.1 C
Nice
27 novembre 2022
10.1 C
Nice
27 novembre 2022
spot_img

Derniers Articles

Déclarations des conseillers comunistes au Conseil Général: « Seniors : Plan média ou concertation ? « 

2 min de lecture

« Même si les grand-messes médiatiques pour faire mousser des effets d’annonce pas toujours suivis des effets correspondants sont récurrents au Conseil Général, nous aurions pu espérer, d’autant plus en période électorale, un peu plus de mesure de la part de son Président, lorsque nous avons été conviés à une séance de travail dans le cadre de l’actualisation du schéma départemental gérontologique 2011-2015. D’autant plus que, par la voix de Noël ALBIN, nous avions demandé plusieurs fois, en séance publique, que les élus soient associés au processus d’élaboration du dit schéma.
Hélas, il ne s’agissait une fois de plus que d’un raout médiatique avec pléthore de bonnes intentions et de vœux pieux mais peu de réponses concrètes à une question si essentielle dans notre département qui possède le triste privilège de se situer à l’envers de la moyenne nationale pour ce qui est de la répartition public/privé en termes de capacités d’hébergement pour les personnes âgées dépendantes.
Mais, au-delà de sa dimension contestable en période d’élections, le plus grave est que nous découvrons à cette occasion que le travail d’élaboration est déjà très largement entamé sans pourtant que nous n’ayions jamais été sollicités. Pire, puisque le Président avance même l’échéance du mois prochain pour la divulgation de ce plan !
Nous pensions avoir atteint le sommet de la tartufferie avec la pseudo-concertation sur la casse des retraites, mais il semble que la méthode WOERTH ait fait des émules. Lorsque qu’il s’agit d’un sujet aussi important, pour lequel est évoquée une enveloppe globale de 1 Milliard 100 M€ pour les cinq ans à venir, il n’est pas acceptable que les élus soient encore une fois mis devant le fait accompli et priés de voter un plan déjà ficelé.
Il en est de même d’ailleurs pour les organisations syndicales représentatives des personnels qui n’ont même pas été invités à participer à cette séance publique.
Nous demandons donc solennellement au Président du Conseil Général de s’abstenir de toute précipitation électoraliste et de prendre le temps nécessaire pour l’implication des élus comme des représentants syndicaux dans l’élaboration de ce schéma.
Cela laisse assez mal augurer du grand débat qui doit s’engager au niveau national sur le maintien de l’autonomie et la prise en charge de la dépendance ».

à lire

Reportages