Récupération de Donnèe
9.2 C
Nice
26 février 2024

Littérature : Noir comme l’orage de Sonja Delzongle

Derniers Articles

Après la parution l’an dernier de Thanatea (disponible en pocket), l’étoile noire du polar français revient avec la sortie, le 11 janvier chez Fleuve Éditions, de Noir comme l’orage, un thriller où la foudre est l’arme du crime et le tueur se dissimule dans l’orage. Attention, avis de tempête !

Sur l’île d’Oléron, au début de la saison touristique, on retrouve les corps de plusieurs personnes, attachés à des pieux métalliques et orientés vers l’océan. L’arme du crime est des plus étrange car les victimes ont toutes été foudroyées…
En poste à La Rochelle, le capitaine Max Fontaine du SRPJ et son adjoint, Thomas Bergerac, sont chargés des investigations. Leur priorité est d’identifier les victimes afin de trouver un point commun entre elles pour remonter jusqu’à l’assassin. Mais tout ne sera pas si simple pour Max Fontaine qui s’apprête à traverser une terrible épreuve personnelle qui risque de lui faire perdre l’enquête et les pédales…

Le cadre idyllique de l’île d’Oléron est le théâtre d’une série de meurtres surprenants : les victimes sont solidement attachées à des pieux en métal, parfaits conducteurs d’électricité, et ont été, lors d’un violent orage, foudroyés. Sept corps pour un seul assassin ? Le capitaine Fontaine, qui se voit confier l’affaire, en doute mais, ce n’est que le début d’une enquête qui s’annonce tendue et sombre.
Pourquoi ce mode opératoire si inhabituel et si peu facile à mettre en œuvre ? Quel est le lien entre toutes ces victimes ? Des questions que l’équipe de la PJ de La Rochelle, ainsi que les lecteurs vont se poser ; et grâce à l’écriture de l’auteure, les uns comme les autres seront rapidement plongés dans cette atmosphère électrique !

Noir comme l'orage 
Sonja Delzongle Fleuve Éditions

Dans l’œil du cyclone

Avec l’écriture ultra-précise et très visuelle de Sonja Delzongle, le récit est mené tambour battant, à un rythme effréné, poussant le lecteur à tourner avidement les pages de Noir comme l’orage. Mais il ne faudra pas relâcher sa vigilance car une intrigue secondaire, qui touchera intimement le héros, viendra compléter ce thriller.
Les personnages sont un autre point fort du roman et sauront enrichir l’histoire, avec en tête de file, le capitaine Max Fontaine, flic transgenre, au cœur d’un drame personnel ; mais également Bénédicte, une fulgurée, Thomas, l’adjoint de Max, Farida, une collègue revancharde ou encore Théo, un photographe chasseur de tempêtes et Éléonore, sa sœur.

A travers ce roman, l’auteure nous fait découvrir un thème biomédical peu connu et peu étudié : la kéraunopathologie qui analyse les conséquences de la foudre sur le corps humain, qu’il s’agisse de séquelles physiques ou de capacités cognitives qui apparaissent après un foudroiement. On distingue ainsi les foudroyés, qui décèdent après avoir été touchés par un éclair, et les fulgurés qui survivent aux impacts de foudre.

Avec ce nouveau thriller, Sonja Delzongle offre un récit captivant, dans une enquête complexe et originale, où l’orage est comme un écho aux tempêtes intérieures de son héros.

Pour aller plus loin sur les fulgurés : Les conséquences de la foudre sur le corps humain

Auteur/autrice

spot_img
- Sponsorisé -Récupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de Donnèe

à lire

Reportages