Récupération de Donnèe
23.2 C
Nice
28 mai 2024

Caligagan près de chez vous

Derniers Articles

caligagan.jpg
Le mélange fait véritablement partie de la vie d’Anthony Caligagan. Né d’une mère suédoise et d’un père philippin, Caligagan habite en France, et chante en anglais accompagné par deux musiciens italiens. Artiste aux multiples racines, partagé entre plusieurs cultures radicalement opposées, Caligagan décide, il y une dizaine d’années, de quitter sa Suède natale pour mettre le cap au sud.

Au fil de ses pérégrinations, il se retrouve en Italie. Nous sommes en 1992, année où il fait aussi la connaissance de ses deux futurs compagnons de route : Enrico Calandrelli (guitare rythmique/chant) et Leo Giannola (guitare solo). Deux ans plus tard, il signe son premier contrat avec un label italien, ce qui lui ouvre, par la même occasion, les portes du Midem. Il décide alors de poser ses valises du côté de Nice. Celui qui venait du froid suédois choisit la chaleur du sud de la France.

Au fil des ans, une solide amitié se tisse entre Anthony, Enrico et Leo. Ils décident de créer une formation originale, 100% guitare, et d’interpréter les chansons qu’Anthony compose depuis des années. La méthode de travail est simple : Anthony écrit les paroles et les mélodies, et le trio s’occupe des arrangements.

Mais pour garder la spontanéité d’un trio electro acoustique, ces arrangements sont réduits au minimum, pour que les chansons restent simples et agréables, et que le rendu en concert ne diffère pas radicalement du disque.

Le résultat ne se fait pas attendre. Caligagan assure les premières parties d’artistes de renom : Mister Gang et Popa Chubby en 2003, NoJazz, Sanseverino et Corneille en 2004, Bertignac, Lokua Kanza et Tiken Jah Fakoly en 2005, recueillant au passage la reconnaissance du public et des artistes eux-mêmes.

Aussi à l’aise dans la soul, que dans le funk, le reggae ou la pop, Caligagan se laisse porter au gré des styles et les mélange à plaisir dans son premier opus « Seven Languages ».

Des morceaux enjoués, « Sacrifice », « High on you », aux ballades pop « Destiny » ou « I can’t see tomorrow », en passant par le reggae « Aliens » ou « Natural mystic » (en hommage à Bob Marley), et les superbes et intimistes « I know » ou « Never mind », ce premier album montre les différentes facettes de Caligagan : à la fois tendre et punchy.

caligagan4.jpg

Interview de Caligagan

Nice-première : Pourquoi avoir intitulé votre première album “Seven languages” ?

Caligagan : J’aime ce titre. Cette phrase est extraite d’une des chansons de mon album « Smile on my face » Je chante : « Seven languages can understand ». Mais en même temps, même si vous comprenez sept langues il y a beaucoup de personnes que vous ne comprendrez jamais.

N-P : Quel sont les thèmes abordés dans votre album ?

C. : C’est juste des chansons simples au sujet de la vie et de l’amour en général…. Il y a trois guitares en harmonie ce qui sort un peu de la musique qui se joue en France aujourd’hui. J’espère que vous l’apprécierez. Cet album s’adresse à tout le monde.

N-P : La chanson qui a pour titre « Natural Mystica » est un hommage à Bob Marley. Que représente pour vous cet artiste ?

C. : Un grand artiste et un parolier fantastique. C’est également un guide spirituel pour beaucoup de personnes. Il n’est pas le seul mais Bob Marley est définitivement quelqu’un qui nous a marqué pour toujours.

N-P : Vos compagnons de route sont Enrico Calandrelli et Leo Gionnola depuis plusieurs années. Comment s’est construit votre trio?

C. : Nous nous sommes rencontrés en Italie, voici maintenant plusieurs années. Enrico et Leo sont de formidables musiciens et nous sommes aussi de très bons amis ce qui fait que c’est plus facile de travailler ensemble.

Nous travaillons ensemble depuis de nombreuses années. Nous voyageons ensemble. Nous faisons de la musique ensemble. Je me considère comme très chanceux de les avoir à mes côtés. Et je ne me considère pas comme un artiste solo. C’est tous les trois ensembles que nous fabriquons la magie de notre musique.

N-P : Quel mot vous vient l’esprit quand je vous dis :

  • Corneille : smooth

  • Bertignac : experience

  • Lokua Kanza : fantastic !

  • Sanseverino : « artista » !!!

N-P : Pourquoi vous êtes vous installés sur la Côte d’Azur ?

C. : Après notre premier MIDEM en 1995, nous nous sommes installés sur la Côte d’Azur. Nice et ses environs nous a offert beaucoup de travail et de belles choses. Le climat est très agréable ici et je ne suis pas un grand fan d’une vie dans une grande ville quoi qu’il en soit s’il y a un intérêt particulier j’y retournerais vivre.

N-P : Quel est l’endroit que vous préférez à Nice ?

C. : Je ne sais pas mais en tout cas je sais que ce n’est pas « Carrefour » …

N-p : Que peut-on vous souhaiter pour 2006 ?

Je souhaite à tout le monde santé et bonheur !!! Et pour moi …. Just wait and see : « we go we do » !

caligagan3.jpg

Les dates de Caligagan.

FEVRIER

Mer 15 : Mc Carthy’s – Monaco (98) – 21h

Jeu 16 : Showcase Fnac – Monaco (98) – 17h

Ven 17 : Showcase Fnac – Toulon (83) – 17h30 / Le Barathym – Toulon (83) – 20h30

Sam 18 : Showcase Fnac – Nice (06) – 17h30 / Le Sézamo – Nice (06) – 20h30

Sam 25 : Showcase Fnac – Montpellier (34) – 16h30 / Le Sax’Aphone – Montpellier (34) – 20h30

MARS

Ven 17 & Sam 18: St Patrick’s day – Villefranche (06) – 20h

Mer 29 : Mc Carthy’s – Monaco (98) – 21h

Jeu 30 : Fashion Show in Monte Carlo – Monaco (98) – 20h

Site Officiel de Caligagan : https://www.caligagan.com/

Auteur/autrice

spot_img
- Sponsorisé -Récupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de Donnèe

à lire

Reportages