Récupération de Donnèe
9.9 C
Nice
23 avril 2024

Café littéraire : « Franc-tireur » d’Emmanuel Petit

Derniers Articles

Quel souvenir pour ceux qui étaient adolescents et pour lesquels la Coupe du Monde de 1998 reste un coup d’éclat inoubliable parce que vu avec le regard de la première fois.

La chevauchée d’Emmanuel Petit, balle au pied et crinière au vent, pour aller marquer le 3ème face but au Brésil en finale, restera gravée dans la mémoire de tous les amoureux du ballon rond.

Après une carrière bien remplie en France et à l’étranger, reconverti comme consultant télé, Emmanuel Petit reste « le franc-tireur’ de toujours (« assumé » dit-il lors son passage à Nice pour la promotion de son livre au titre évocateur).

L’ancien champion propose dans ce livre sa philosophie du football et du jeu .

Partant d’un constat critique et lucide sur ce que sont les valeurs du football français et international d’aujourd’hui, il interroge sur les motivations réelles des acteurs et met en relief les multiples enjeux du sport-roi.

A partir de son expérience , il propose des solutions, « ses » solutions pour revenir à des valeurs plus dignes : le sport comme école de la vie, de la citoyenneté, comme élément moteur dans les banlieues notamment.

« Je ne vais pas aller jusqu’à dire avant, c’était mieux. Mais, la finance a englouti le monde professionnel. Le facteur sportif n’est plus la priorité aujourd’hui. Il faut faire de la rentabilité, au maximum. Je pense que tout le monde a ses responsabilités dans cette évolution, Que fait-on de la méritocratie ? Elle est galvaudée en permanence au prix de la rentabilité. Je ne pense pas que ce soit bénéfique pour le football à long terme » affirme-t-il avec conviction.

Franc-tireur assumé… on l’avait dit !

Auteur/autrice

spot_img
- Sponsorisé -Récupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de Donnèe

à lire

Reportages