Récupération de Donnèe
25.4 C
Nice
7 juillet 2024

Une niçoise remporte le prix Mallarmé 2023

Ancienne khâgneuse du Lycée Masséna à Nice, Béatrice Bonhomme vient de recevoir le prix Mallarmé 2023 pour son recueil Monde, Genoux couronnés.

Christian Estrosi a tenu à féliciter l’écrivaine, il s’est ainsi exprimé : « La remise du prestigieux Prix Mallarmé 2023 à Béatrice Bonhomme, Niçoise, auteure, critique littéraire et professeur à l’Université Nice Côte d’Azur, est une vraie fierté ! (…) Quel bel héritage culturel ! Je félicite chaleureusement Béatrice Bonhomme pour cette récompense hautement méritée. » Par ailleurs, Béatrice Bonhomme a fondé la revue Nu(e) en 1994, actant ainsi son engagement pour une meilleure reconnaissance de la poésie contemporaine.

Béatrice Bonhomme, crédit photo : Université Nice Côte d’Azur

Monde, Genoux couronnés : une ode à la beauté du monde

Ce recueil poétique rassemble huit séquences qui ont pour dessein un hommage à la beauté du monde environnant. Cette oeuvre se dresse comme une ode à la nature, à notre lien avec le cosmos. Environnement et humanité apparaissent ainsi comme les maîtres-mots de cet ouvrage.

Voici un extrait de son poème L’être : « Blotti au creux du rien // Quelqu’un pourtant garde la lumière. »

Prix Mallarmé, le Graal des poètes français

Béatrice Bonhomme se hisse ainsi au rang des grands noms de la poésie française au même titre qu’Andrée Chedid (lauréate en 1976) et Michel Butor (lauréat en 2006).

Décerné depuis 1937, ce prix récompense un poète d’expression française vivant, pour un recueil poétique écrit en français.

« Le monde est fait pour aboutir à un beau livre »

Stéphane Mallarmé, poète français de la seconde moitié du XIXème siècle

Auteur/autrice

spot_img
- Sponsorisé -Récupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de Donnèe