Récupération de Donnèe
11.4 C
Nice
23 avril 2024

Tempête Alex : après le bilan, c’est le temps des perspective

Derniers Articles

Six mois après la tempête Alex qui ravagea les vallées de la Vésubie, de la Roya, de la Tinée, le Moyen Var et l’Estéron, laissant derrière soi 10 victimes et un territoire meurtri, le Président du Conseil Départemental a voulu faire le point de la situation.


Passée l’émergence, soutenue les sinistrés, récrée les conditions minimales pour le retour à la vie, l’objectif était de réparer les dégâts pour retrouver la normalité. La facture est très lourde (1 mld d’euros) et toutes les institutions se sont engagées à y concourir.

Charles-Ange Ginésy se donne une perspective « Le temps long de la reconstruction est devant nous » et un objectif « refaire des territoires où il fera de nouveau bon vivre, et pour longtemps, en sécurité. » Pour y réussir il faudra un effort collectif des institutions , locales, nationales et communautaires (la Commission européenne a débloqué 60 millions d’euros).

Le Président du Conseil départemental a aussi rappelé la visite sur le terrain dans la foulée des événements du Président de la République Emmanuel Macron et son engagement pour une contribution substantielle de l’Etat.**

Dans cette revue de la situation et l’exposition du chrono-programme du planning de reconstruction, Charles-Ange Ginésy n’a pas pu s’empêcher de glisser quelques piques à l’adresse du locataire de l’Elysée ou tout au moins de son entourage : « Le soutien de l’État y est indispensable. J’espère désormais qu’il ne tardera plus à se concrétiser. De façon significative et, surtout, trébuchante ».

Auteur/autrice

spot_img
- Sponsorisé -Récupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de Donnèe

à lire

Reportages