Récupération de Donnèe
19.5 C
Nice
18 juin 2024

Soirée européenne : les 4 Cafés Citoyens Réunis pour débattre

Derniers Articles

Ce mardi 4 juin a eu lieu les 4 Cafés Citoyens Réunis. De 19h à 21h, cette soirée européenne propose des pastilles d’orales sur différents sujets. Entre cercle européen Victor Hugo, café de la Démocratie, ciné-café de Nice ou encore le café de l’Écologie…ces différents sujets ont suscité débats et animations.

C’est au salon Louisiane du Splendide Hôtel de Nice qu’a eu lieu cette soirée. 25 personnes se sont réunies dans la salle de cet hôtel pour écouter les courtes introductions et débattre sur l’Europe. L’histoire de l’Europe, l’Europe parlementaire, le Cinéma Français ou encore l’environnement sont les sujets qui ont été abordés et discutés. Dans cette petite salle, des chaises bleues sont alignées par rangée. En face de celles-ci, deux tables derrière lesquelles se trouve trois hommes et une femme. Ces derniers, micros en main, sont là pour introduire les différents sujets. Au sein de l’assemblée, des hommes et des femmes âgés sont installés, prêts à discuter. 

Que les débats sur l’Europe commencent 

C’est donc à 19h que la soirée est lancée. Elle débute avec l’histoire de l’Europe. Le premier homme situé derrière les tables, muni de son micro, se lance dans son introduction qui donnera lieu aux débats : « La naissance de l’Europe s’est faite avec des tragédies, vous êtes d’accord ? », ce à quoi une personne à répondu : « À mes yeux, l’histoire est constituée des histoires. Alors je doute que la vérité existe. Je suis très sceptique donc j’ai besoin d’apprendre de la part de gens sincère. La sensation que j’ai lorsque je regarde l’Europe, c’est qu’il y a des milliers de lobbies qui font des affaires. Alors où est la vérité ? »

Le débat s’enchaîne entre les interrogations, les doutes et les réponses. La personne qui introduit la première pastille rebondit à nouveau en affirmant ses propos. Il évoque des faits, des actualités pour justifier ses dires. La femme située à ses côtés prend la parole pour développer davantage les lobbies : « Il y a ce qu’on appelle les lobbies méchants et ceux qu’on juge plus gentils comme les ONG qui ont une grosse stratégie de lobbying au niveau européen. Mais toutes les activités de lobbying ne se passent pas seulement au Parlement européen ». 

Points de vue opposés dans les débats

La soirée se poursuit par les autres sujets. Cette fois, la tension est palpable au sein de l’Assemblée. Les avis différents se ressentent et s’expriment. Une personne donne son point de vue pendant que d’autres râlent sur les propos évoqués. Certains soufflent, d’autres rigolent ou bien font signe de leur tête pour montrer accord ou mécontentement. Tel est le cas lorsqu’un homme, assis au fond de la salle, intervient pour donner son avis sur l’Europe. Il étaye ses propos par des constats : « Je constate que… » afin de poursuivre avec une liste interminable de ce qu’il observe et qui, par ailleurs, lui déplaît.

La soirée se poursuit de la même façon. Les personnes situées derrière les tables ont un temps de parole de cinq à dix minutes. À la suite de cela, le micro fait le tour de la salle et passe entre les mains de ceux qui souhaitent exprimer leur réflexion. Après avoir donné leur opinion, le micro retourne entre les mains des orateurs pour développer leur discours. Et cela jusque 21h, l’heure où la soirée se clôture.

Auteur/autrice

spot_img
- Sponsorisé -Récupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de Donnèe

à lire

Reportages