Récupération de Donnèe
12.8 C
Nice
24 février 2024

Saint-Valentin : amour ou commerce ?

Derniers Articles

jpg_Image-2.jpgAu fil des années, la Saint-Valentin prend une ampleur surprenante. Une semaine avant la fête, les magasins sont décorés de rouge et ornés de cœurs pour attirer les couples. Pourtant, il y a quelques temps, la Saint-Valentin ne rimait pas obligatoirement avec cadeau. Josiane et Hubert sont mariés depuis 52 ans, et pour eux, cette fête est purement commerciale. « On ne l’a jamais fêté depuis que nous sommes mariés. Dans les années 50, cette fête n’avait aucune importance. Aujourd’hui, on en fait des montagnes » explique Hubert. Sa femme ajoute « On n’attend pas la Saint-Valentin pour se faire plaisir ».

Pour d’autres, cette fête est un jour comme les autres. « C’est commercial ! On n’a pas besoin d’attendre le 14 février pour prouver son amour » s’exclame Rosleine, 19 ans. Certains n’y voient donc aucun intérêt. Leïla est en couple avec Mohamed depuis 1 an. Mais il ne trouve aucun intérêt dans cette fête, au grand regret de son amoureuse : « Moi j’adore la Saint-Valentin ! J’aime mon copain tous les jours. Mais le 14 février, c’est un moyen de le prouver encore plus ! »

La Saint-Valentin : une belle tradition

Il y a quand même quelques inconditionnels. C’est le cas de Monique et Odette. Cette dernière est mariée depuis 60 ans et elle fête la Saint-Valentin depuis toujours : « Ce n’est pas une obligation, on se fait plaisir ! ». Son amie Monique, mariée depuis 56 ans, est du même avis : « En plus, on connaît les petits trucs : on choisit nous mêmes nos cadeaux. Ensuite, notre mari vient les acheter » raconte-t-elle avec le sourire.

Pour la plupart des couples, cette fête devient de plus en plus commerciale. Mais ils y voient un bon moyen de partager leur amour. Lou a 47 ans, elle s’est mariée en 2007 et pour elle, la Saint-Valentin a de bons côtés : « C’est une fête commerciale mais c’est une bonne idée ! C’est la seule fête qui est réservée aux amoureux. Cela incite les couples à être attentionnés ».

La Saint-Valentin, on y est préparés. Il suffit de faire quelques pas dans la rue pour s’en rendre compte. Presque tous les magasins incitent à l’achat d’un cadeau pour la personne que l’on aime. Du coup, certains se sentent forcés d’offrir un présent pour cette fête. Samuel sort d’un magasin de lingerie, un paquet à la main. Pour lui « c’est une obligation. C’est comme Noël, cette date arrive donc on sait qu’il faut trouver un cadeau ». D’autres encore décomptent les jours avant la fête tant redoutée, mais ne se précipitent pas pour autant. Patrick doit trouver un cadeau, mais il traine les pieds et ne cesse de repousser le shoping : « Je suis obligé d’offrir un cadeau à ma femme. Si je ne le fais pas, je vais avoir le droit à une vraie scène de ménage ! Mais pour l’instant, je n’ai pas d’idée… »

Mais attention, il ne reste que jusqu’à samedi pour trouver le cadeau idéal… Car dimanche, ce sera le jour J.

Auteur/autrice

spot_img
- Sponsorisé -Récupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de Donnèe

à lire

Reportages