Récupération de Donnèe
22.3 C
Nice
25 juin 2024

OGCN : Tintin au pays de l’or noir

Derniers Articles

Le 29 janvier le président de l’OGCN, Jean-Pierre Rivère, fait une annonce surprise : il a négocié en secret et en solitaire le rachat du club niçois par un prince d’Arabie d’une grande timidité puisqu’il ne voulait pas révéler son identité.


Ainsi le Gym allait basculer dans une autre dimension, le PSG avec son modeste émir du Qatar n’avait qu’à bien se tenir car on allait lui piquer Zlatan. L’affaire était bouclée.

Mais patatras ! Deux semaines après on apprend que la transaction ne se fera pas pour une obscure question de délais de paiement. Pour quelques jours de retard. A ce propos, le Président nous dit : « C’est peut-être un excès de prudence de ma part. J’ai peut-être été un peu paysan dans ma démarche ».

Ainsi celui qui s’est pris le temps d’un mirage pour Tintin au pays de l’or noir nous fait le coup du paysan madré. Fouchtra !

De qui se moque-t-on ? En réalité, de l’ensemble des Niçois qu’ils soient footeux ou non. En effet si l’OGCN est une entreprise privée, l’Allianz Riviera n’en est pas vraiment une : ce stade, d’ailleurs délaissé par les spectateurs, va coûter une fortune aux contribuables niçois dans des conditions très critiquées par la Chambre régionale des comptes.

Un tel investissement mérite mieux que les inconséquences de tel ou tel dirigeant. Et sur ce plan, être passé en quelques années des Pieds Nickelés à Tintin n’est en aucun cas une consolation !

par Patrick Mottard, président du PRG 06

Auteur/autrice

spot_img
- Sponsorisé -Récupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de Donnèe

à lire

Reportages