Récupération de Donnèe
12.8 C
Nice
24 février 2024

Meetic ou l’art de relier les gens!

Derniers Articles

Le célibat est pour certains un mode de vie choisi, pour d’autres il est subi. Internet est là pour apporter une solution à ces derniers. Les sites de rencontres, véritables phénomènes de société, prennent de plus en plus d’importance. Meetic, le numéro un français, côté en bourse, lancé dans une stratégie d’expansion à l’échelle européenne, reste malgré tout assez opaque pour les néophytes que nous sommes. Immersion de Nice Première au coeur de la planète Meetic, de la création d’un profil à la soirée Mystère de samedi soir.


Sans_titre2.jpgMeetic.fr déclare un chiffre impressionnant de plus de 14 millions de profils enregistrés depuis sa création en 2001 Ca laisse de quoi faire… Surtout que dans notre région, prés de 700 000 personnes sont inscrites sur ce site dont 183 000 pour les alpes maritimes! Le ratio homme/femme est de l’ordre de 60-40 avec la majorité de la population âgée de plus 30 ans.

La première étape dans le monde des « meetic boy » est la création du sacro-saint profil. Tout y passe, de la taille au poids en passant par les goûts musicaux, les hobbies et même « ce qu’on trouve de plus séduisant chez nous » ( !), le but étant d’en indiquer le plus possible afin d’attirer le plus de monde possible. Et une fois que l’hameçon est au bout de la ligne, il suffit d’attendre que ça morde…

Et pour mordre ça a mordu. Je suis resté inscrit exactement 4 semaines sur ce site (un délai trop court pour avoir une idée vraiment fiable mais quand même…) J’ai reçu près de 1000 visites, à peu près 10 % de « flashs », cet outil qui permet de faire remarquer à l’autre qu’il a attiré notre attention, des dizaines de mails et des centaines de propositions de « chat ». Vous comprendrez donc, qu’il faut une sacrée organisation et une certaine volonté pour réussir à répondre à toutes les sollicitations. Arriver à suivre autant de « relations » à la fois est un exploit presque aussi grand que d’entrer à la Star Academy…

Pas de profil type pour la « Meetic Girl »

Sans_titre4.jpg Si l’on ne peut pas dresser un portrait type des filles présentes sur ce site, il y a quand même deux catégories majeures qui se dégagent chez les « meetic girls » : Premièrement, les filles qui sont là parce qu’elles ont dans leur entourage une personne qui a rencontré quelqu’un sur ce genre de sites et qui se disent « pourquoi pas moi ? » Deuxièmement, celles (et c’est la majorité) qui sortent d’une relation longue et qui ont besoin de voir de « nouvelles têtes ». Tout le monde a ressenti ce besoin au moins une fois dans sa vie. Et on a la chance, de nos jours qu’Internet nous permette mieux que quiconque de croiser le chemin de personnes toutes aussi différentes les unes des autres et surtout des personnes que l’on n’aurait jamais croisé sans ce nouveau moyen de communication. Et aussi, plus surprenant, une catégorie qu’il ne faut pas oublier, celles qui sont là pour s’amuser et uniquement pour ça. Et oui mesdames, ça existe aussi. Certes elles sont minoritaires mais il y en a quand même et il fallait le souligner…

Alors une fois que le premier pas est fait, c’est à dire avoir établi le contact, il faut passer à la deuxième étape qui est de nouer un contact. Et c’est là que le bas blesse. Si l’inscription est gratuite, le reste est payant. TOUT le reste est payant (et pour les hommes uniquement, les femmes, elles, ont accès à 90 % des fonctionnalités du site sans débourser un euro).

Sans_titre.jpgDifférentes formules vous sont proposées bien sûr. Si vous penchez pour les « illimitées », il vous en coûtera de 29,45 euros pour un mois à 119,40 euros pour un an. Si vous êtes plutôt au coup par coup, il est possible d’acquérir des « pack krédiz » (valables un mois !) qui vous serviront à acheter chaque opération effectuée (visite d’un profil, lecture ou envoi d’un mail, messagerie instantanée, etc). Le premier pack comprend 1500 Krédiz pour 9,90 euros et le plus gros 12000 krédiz à 80 euros. Enfin une formule à la minute est envisageable, facturée 1,349 € par appel puis 34 centimes € / min.

Ces sites de rencontres nécessitent donc de votre part un investissement conséquent en temps et aussi en argent. On devient vite accro à ce site car il est flatteur pour tout un chacun d’attiser la convoitise de la gente féminine. Et puis, la curiosité de voir si on a du succès, de voir qui on intéresse, nous pousse à nous connecter régulièrement.

Soirée Mystère au Quai Sud à Antibes.

Meetic_031.jpg Après la prise de contact virtuelle, place à la « vraie vie », avec la soirée Mystère. La soirée Meetic très attendue par tous les nombreux célibataires de la région s’est déroulée dans une ambiance bon enfant samedi dernier au Quai Sud à Antibes. Différentes activités étaient organisées pour permettre au « Meetic People » de se rencontrer.

Dés l’entrée, des hôtesses remettaient un morceau d’énigme à chaque participants, le but avoué étant d’aller à la rencontre des autres personnes qui détiennent les autres éléments de celle-ci et d’essayer de la résoudre. Ce fût une réussite puisque l’énigme fût rapidement trouvée et les vainqueurs récompensés d’un joli petit cadeau.
Autre atelier sympathique, le coin BLIND DATING, des hommes et femmes masqués assis à une table à se poser des questions. Cela a pu durer quelques minutes pour certains couples à plusieurs quarts d’heures pour certains. Une manière originale de faire des rencontres sans se préoccuper du physique de la personne assise en face de nous. Meetic_005.jpg

Et bien sûr comme à chaque soirée Meetic, les habituels cupidons de l’amour étaient là. Véritable messager de l’amour, les charmantes hôtesses ont joué les entremetteuses entre les plus timides pour permettre un rapprochement en douceur.

Sur le son de DJ Willow le public de célibataires (et pas seulement…) de 30- 55 ans s’en est donné à coeur joie. Danse, salsa, rock et disco, il y en a eu pour tous les goûts. Sans oublier bien sûr l’inévitable série de slows qui a terminé la soirée pour permettre un ultime rapprochement avant le départ.

Une expérience originale s’il en est, loin d’être désagréable pour qui est désireux de faire des rencontres. Comme le dit Lydie, 40 ans : « Je suis ici pour voir du monde. Je ne suis pas inscrit sur le site, j’ai même pas internet chez moi (rires). C’est une ambiance particulière. Ca me rappelle les boums de mon adolescence. Mais bon, c’est quand même sympa. Dans le coin y’a pas beaucoup d’endroits pour nous les vieux (sic) où l’on peut aller s’amuser, alors ça nous donne l’occasion de rencontrer des gens de nos ages. Des rencontres? Des personnes sont venues m’aborder, on a un peu discuté mais rien de plus. »

Alors comme Lydie n’hésitez pas à forcer le destin. Les sites de rencontres, nouvelles formes d’agences matrimoniales donnent la possibilité de croiser des gens que nous n’aurions jamais eu l’occasion de croiser dans la vie de tous les jours. Tenter votre chance et qui sait, vous trouverez peut être votre moitié. Et, à l’instar de Yann et Annabelle, originaires de Nice, vous viendrez peut etre vous ajouter aux nombreuses « Happy ends » que connait ce site…

Auteur/autrice

spot_img
- Sponsorisé -Récupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de Donnèe

à lire

Reportages