Récupération de Donnèe
22 C
Nice
22 juin 2024

Mariage pour tous, l’attachement du PS

Derniers Articles

La fédération du Parti socialiste des Alpes-Maritimes a reçu la visite de Marc COATANEA le secrétaire national aux questions de société. Avec Patrick ALLEMAND les deux hommes ont tenu une conférence de presse sur le mariage pour tous, ses modalités d’application et ses suites.


photo_6_-7.jpgMarc Coatanea parcours le pays afin de réaffirmer l’intention du PS de tenir cette loi sur le mariage pour tous et celles qui en découleront. « Il s’agit là d’un volet important pour François Hollande. Le PS compte bien aller au bout de sa réforme ». Déclare le secrétaire national aux questions de société.
Et aller au bout signifie mener cette réforme sous tous les fronts et donc, mettre fin à la discrimination. Une fois la loi en application, les mécontentements de certains pourraient continuer. En effet « ce n’est pas parce qu’une loi est établit que subitement les mœurs sociales vont suivre. Mais c’est un début » d’après M. Coatanea. Le mariage pour tous est une avancée sociale considérable que les français avaient déjà validée lors de la campagne de François Hollande (la loi figurant parmi ses 60 propositions).

Combattre l’homophobie, le parti en fait une de ses priorités. Et pour cela, une campagne d’information se déploie dans tout le pays et petit à petit les contre-vérités se dissipent. Notamment chez les plus jeunes, sensibles aux idées des parents. Dans les collèges, certains débats se font dans le but d’informer.
La question pour le PS n’est plus de savoir si il applique la loi, mais expliquer en quoi elle est nécessaire et constitue une avancée considérable.

Cette conférence est aussi l’occasion de briser quelques fausses vérités. A plusieurs reprises, on entendait les politiques, comme Jean François Copé, s’exclamer : « il n’aura plus de père et de mère » et les dangers pour l’enfant. Le fait est que les parents du même siècle sont (on ne le dira jamais assez) une réalité depuis bien avant la proposition de cette loi par François Hollande durant sa campagne. « Ce n’est pas parce que un enfant bénéficie d’un père et d’une mère qu’il y a là un quelconque garantit quant à son avenir, pourquoi des parents du même sexe ne feraient pas aussi bien ? ».

Enfin, dans un second temps, ce ne sera plus le mariage mais l’adoption pour les parents homosexuels qui sera au centre du débat.

Auteur/autrice

spot_img
- Sponsorisé -Récupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de Donnèe

à lire

Reportages