Récupération de Donnèe
17.8 C
Nice
16 avril 2024

Les sorties cinéma du 13 mars

Derniers Articles

Comme tous les mercredis, on se donne rendez-vous pour récapituler les sorties cinéma de la semaine. Voilà notre sélection pour guider vos choix vers les salles obscures.

1. Une famille de Christine Angot

C’est un film documentaire autobiographique de Christine Angot qui interroge la parole au sein d’une famille qui a été frappée par l’inceste. L’écrivaine est invitée pour des raisons professionnelles à Strasbourg, où son père a vécu jusqu’à sa mort en 1999. C’est la ville où elle l’a rencontré pour la première fois à treize ans, et où il a commencé à la violer. Sa femme et ses enfants y vivent toujours. Angot prend une caméra, et frappe aux portes de la famille, sa famille.

2. Hors-saison de Stéphane Brizé

Mathieu habite Paris, Alice vit dans une petite cité balnéaire dans l’ouest de la France. Il caresse la cinquantaine, c’est un acteur connu. Elle a dépassé la quarantaine, elle est professeure de piano. Ils se sont aimés il y a une quinzaine d’années. Puis séparés. Depuis, le temps est passé, chacun a suivi sa route et les plaies se sont refermées peu à peu. Quand Mathieu vient diluer sa mélancolie dans les bains à remous d’une thalasso, il retrouve Alice par hasard.

3. Immaculée de Michael Mohan

Cecilia, une jeune femme de foi américaine, est chaleureusement accueillie dans un illustre couvent isolé de la campagne italienne, où elle se voit offrir un nouveau rôle. L’accueil est chaleureux, mais Cecilia comprend rapidement que sa nouvelle demeure abrite un sinistre secret et que des choses terribles s’y produisent.

4. Bis Repetita de Émilie Noblet

Delphine, prof de lettres désabusée, a un deal bien rôdé avec ses élèves : ils lui fichent une paix royale, elle leur distribue des 19/20. Mais la combine se retourne contre elle quand ses excellents résultats (fictifs) propulsent sa classe au championnat du monde de latin, à Naples. Comble du cauchemar, c’est le neveu très zélé de la Proviseure qui est choisi comme accompagnateur. Pour sauver l’option latin, et surtout sa situation confortable, Delphine ne voit qu’une solution : tricher !

5. Averroès et Rosa Parks de Nicolas Philibert

Averroès et Rosa Parks : deux unités de l’hôpital Esquirol, qui relèvent, comme l’Adamant, du Pôle psychiatrique Paris-Centre. Des entretiens individuels aux réunions « soignants-soignés », le cinéaste s’attache à montrer une certaine psychiatrie, qui s’efforce encore d’accueillir et de réhabiliter la parole des patients. Peu à peu, chacun d’eux entrouvre la porte de son univers. Dans un système de santé de plus en plus exsangue, comment réinscrire des êtres esseulés dans un monde partagé ?

Auteur/autrice

spot_img
- Sponsorisé -Récupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de Donnèe

à lire

Reportages