Récupération de Donnèe
19.9 C
Nice
25 juin 2024

La Ville de Nice à la pointe de la technologie sur le web

Derniers Articles

jpg_nice_web.jpg Premier sorti des tiroirs de la Direction de la communication, reprise en main de maître par Caroline Magne-Ciotti, Scolaweb est un journal interactif proposé aux école maternelles et primaires niçoises. Après un test grandeur nature effectué l’an dernier auprès de 5 établissements pilotes (Saint Pierre d’Arène, Von Derwies, Le Château, Rotschild et Les Baumettes), ce sont à présent tous les établissements niçois qui peuvent en faire la demande gratuitement auprès des services municipaux.
4 nouveaux établissements ont été intégrés dans les dernières semaines (Saint-Roch, Auber, Marie Joseph et Saint Joseph) et des nouvelles demandes arrivent chaque semaine en mairie. « C’est un outil formidable et qui correspond parfaitement à ce que j’attendais pour mon école et ma classe. Nous avons été l’une des écoles pilotes et c’est avec plaisir que nous repartons cette années avec de nouvelles idées pour améliorer notre scolaweb. » Christian Jacomino, qui vient d’organiser une conférence sur « les outils numériques au coeur de l’école » au cours de laquelle Scolaweb a été présenté par l’adjoint à l’éducation Lauriano Azinheirinha, ne tarit pas d’éloges sur ce nouveau journal des écoles qui vient remplacer la version papier «s’inscrivant ainsi dans une logique de développement durable. »

Samedi dernier, c’était le tout nouveau Portail des Associations qui était lui inauguré dans le cadre du Rendez-Vous des Associations par le Ministre-Maire, Christian Estrosi. Ce portail, qui compte déjà plus de 900 associations inscrites permet de suivre l’actualité associative azuréenne au travers d’articles publiés directement par les associations elles-mêmes. Chaque association possède en effet sa propre page dédiée dans laquelle on trouve ses informations principales (adresse, téléphone, email, dirigeants…) et dans laquelle elle peut communiquer gratuitement sur son actualité ou ses manifestations par le biais de textes, de photos mais aussi de vidéo ou de fichier téléchargeables. Tout comme son grand frère du portail des sports, celui des associations possède aussi son site mobile consultable sur tous types de smartphones et de tablettes (Iphone, Ipad, Blackberry, Samsung Androïd). Une cinquantaine d’associations ont collaboré à la mise en place du portail après avoir suivi une formation leur permettant de publier leurs informations dans leur page dédiée, à créer une galerie photos ou encore insérer leurs manifestations dans l’agenda associatif. Bernard, chargé de communication d’une association culturelle niçoise a participé au lancement du projet « C’est une bonne aubaine pour notre association qui n’a pas forcement un budget et donc les moyens de communiquer. Nous avons eu une formation de deux heures pour apprendre à se servir du portail et croyez bien qu’une fois apprivoisé, on va s’en servir souvent. »

Pour ne pas être en reste avec les tendances actuelles, les deux portails du sport et des associations ainsi que la ville de Nice viennent de faire leurs entrées dans Facebook avec un profil ainsi que des groupes officiels (Portail des Sports et Portail des Associations qui reprennent les actualités de chacun d’eux.

Une ville de Nice bien dans son numérique et qui ne vas pas s’arrêter en si bon chemin puisque d’autres projets sont déjà à l’étude du côté d’un hôtel de ville qui à complètement réussi son évolution sur la toile avec tout de même un seul grand regret, que le site officiel de la Ville de Nice ne soit pas encore proposé en plusieurs langues comme l’anglais, l’italien ou le russe. Pour la capitale du tourisme azuréen, c’est un bug à rapidement corrigé !

Auteur/autrice

spot_img
- Sponsorisé -Récupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de Donnèe

à lire

Reportages