Récupération de Donnèe
13.3 C
Nice
23 février 2024

La saison 2023/2024 des bibliothèques de Nice dévoilée

Eloïse Esmingeaud
Eloïse Esmingeaud
Journaliste pour Nice Premium depuis mars 2023

Derniers Articles

Le réseau de bibliothèques municipales à vocation régionales propose cette année une programmation extrêmement variée et fédératrice sous la nouvelle direction d’Isabelle Dimondo.

Deux grands événements vont animer l’année 2024 dans l’ensemble du réseau de bibliothèques de la ville. C’était une des volontés d’Isabelle Dimondo, fraîchement nommé au poste de directrice de la bibliothèque à vocation régionale de Nice : englober tous ces lieux culturels et leurs usagers autour d’un même projet et ainsi rendre la programmation plus lisible.

De janvier à avril 2024, autour de « Jouons », les bibliothèques invitent le public à jouer, à parler de jeux, à confectionner des jeux, à lire autour du jeu. « Le jeu qui a été redécouvert lors de la crise de la Covid-19 et de l’enfermement », souligne-t-elle. Des expositions, des ateliers, des lectures seront proposés.

À partir de juin, ce sera autour de « Rêveries et livres d’artiste » de fédérer dans toutes les bibliothèques de la ville. Expositions, spectacles de théâtre, rencontres et musique, happenings créatifs, créations de livres d’artistes animeront cette manifestation.

« La rêverie est un moment très important dans la vie de chacun, on pense à celle des enfants, on pense un peu moins souvent à celle des adultes qui est pourtant nécessaire pour continuer à vivre en cohésion avec la société dans laquelle nous vivons en ce moment », assure-t-elle.

Accueillir « du nourrisson jusqu’à la personne âgée »

La direction attache de l’importance à accueillir un public qui a parfois du mal à passer la porte d’une bibliothèque. L‘offre culturelle proposée s’adresse alors à un public très large, habitué ou amateur, « du nourrisson jusqu’à la personne âgée, de celle en bonne santé comme celle malade, de celle enfermée à celle qui a des soucis comme la personne qui va bien, celle qui vient avec sa famille et celle qui est isolée ». Pour Isabelle Dimondo, l’objectif majeur reste « l’accessibilité des savoirs ».

Certains rendez-vous mensuels devenus incontournables continuent d’exister. C’est le cas des « Jeudis littéraires » animés par Aurélie Gubernattis, qui accueilleront notamment Gilles Paris, le 12 octobre prochain. Il présentera Les 7 vies de mademoiselle Belle Kaplan, paru aux éditions Plan.

Mais aussi de « Nice et vous », les rencontres du mardi à la bibliothèque Raoul Mille. C’est l’occasion de parler de Nice, de son histoire, de son patrimoine, de sa littérature et de sa culture dans une ambiance de café littéraire. Un rendez-vous mensuel en partenariat avec l’Association des Éditeurs Alpes-Côte d’Azur et l’Association des Libraires de Nice. Le mois d’octobre est consacré aux polars niçois.

Lutter contre l’illettrisme

La prévention de l’illettrisme portée à Nice par Jean-Luc Gagliolo, fait partie intégrante de la saison 2023/2024 notamment avec le dispositif Lecture pour tous, mis en place en 2008. Il propose à un public varié allant d’élèves à des personnes hospitalisés ou encore à ceux qui sont en maison d’arrêt de découvrir la lecture à travers la rencontre avec des écrivains.

« L’illettrisme, c’est un véritable fléau de la société, qui empêche vraiment un être humain de se développer et d’être complètement réalisé dans sa vie d’enfant puis d’adulte », affirme Isabelle Dimondo. Cette année, près de 3 500 élèves de 43 établissements scolaires ont pu participer à ces moments de rencontre et d’échange autour du livre.

Parmi les invités attendus, pour cette nouvelle saison, il y a des écrivains tels que René Frégni et Franz-Olivier Giesbert, beaucoup d’auteurs notamment spécialisés dans la littérature jeunesse comme Gary Ghislain, Marion Brunet, Estelle Faye, Jean Cristophe Tixier, Séverine Vidal et Florence Hinckel. Des comédiens comme Max Boubil, Guillaume Nail, ou encore Pascal Elbé font également partis de la programmation.

Concours jeunesse de la nouvelle, et prix du livre des élèves de Nice, des opérations reconduites

Toujours pour promouvoir la lecture et l’écriture, le concours jeunesse de la nouvelle, présidé par l’écrivain Didier van Cauwelaer, revient. Les thèmes proposés aux élèves sont toujours centrés autour de Nice. Cette année, les écoliers devront plancher sur : « Une naissance au Parc Phœnix ».

« L’objectif pour nous est d’ancrer l’écriture de ces enfants et adolescents dans leur territoire, de manière à ce qu’ils s’approprient les lieux davantage et qu’ils puissent créer autour de ces lieux », développe l’adjoint au maire délégué à l’éducation, au livre, et à la lutte contre l’illettrisme.

Le prix jeunesse du livre des élèves de Nice est reconduit cette année pour une deuxième édition. Quatre ouvrages sélectionnés par les libraires indépendants de Nice et offerts par la ville sont proposés à des élèves niçois de CM1, de CM2 et de 6e. Leur mission : tous les lire en trois mois et désigner l’auteur qu’ils souhaitent récompenser.

Auteur/autrice

spot_img
- Sponsorisé -Récupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de Donnèe

à lire

Reportages