Récupération de Donnèe
24.2 C
Nice
29 juin 2024

La photographe Bettina Rheims expose des portraits féminins à Nice

Madonna, Monica Belluci… Bettina Rheims a mis à l’honneur tant d’icônes de la beauté dans son exposition « Pourquoi m’as-tu abandonnée ? ». Retrouvez-les au musée de la Photographie Charles Nègre à Nice jusqu’au 29 septembre.

Bettina Rheims expose ces portraits féminins qu’elle a capturés au fil des années de Los-Angeles à Paris, entre 1994 et 2013. Quand elle photographie pour la couverture de magazines, pour des publicités, ou pour la sortie d’un film, elle explique : « l’image est vouée à disparaître ».

Alors avec l’exposition « Pourquoi m’as-tu abandonnée ?« , Bettina souhaite leur donner une autre vie. Elle pioche dans son travail pour révéler des oeuvres d’art.

« Elles vivent devant mon appareil photo, mais nous cheminons ensemble »

En séance l’artiste obéit à une règle : « Tout construire pour déconstruire ». C’est une « aventure inconnue », un éternel recommencement.

Dans son studio, en appartement… Bettina Rheims laisse libre court à son imagination pour sublimer la féminité du modèle. Les femmes posent dans ce décors imaginé, de façon suggestive et scénarisée. Ce n’est que le début : « Tout est parfait mais il n’y a rien ».

C’est là que la magie opère : l’artiste cherche le détail pour avoir un résultat, elle change le fond, ajoute du rouge sur les lèvres, dépose des pâtes dans un plat… Avec son équipe, elle effectue un véritable travail de mise en scène. « On n’a pas toujours des photos, quand ça se produit c’est un miracle », explique l’artiste.

Et puis… « quelqu’un lâche quelque chose. Elles vivent devant mon appareil photo, mais nous cheminons ensemble. Il suffit d’un geste, d’un mouvement ou d’une parole ».

Bettina Rheims et ses modèles : un travail de confiance

Comment on en arrive là ? On lui a déjà fait remarquer qu’elle photographiait « comme un homme ». Pourtant, Bettina Rheims n’est pas d’accord. Elle estime qu’au contraire, c’est ce rapport « intime » de femme à femme qui lui a permis d’obtenir le résultat qu’elle voulait : « Elles m’ont donné des choses inouïes car elles ont eu confiance en moi ».

Pendant qu’elle capture ces instants de vie, elle connaît une « histoire d’amour de quelques heures ». À travers son appareil photo, Bettina semble connaître ses modèles par coeur : « Elles sont mon alter-égo. Je les comprends et elles m’aident à mieux me comprendre ».

Exposition « Pourquoi m’as-tu abandonnée » à découvrir au musée de la Photographie à Nice jusqu’au 29 septembre.

Auteur/autrice

spot_img
- Sponsorisé -Récupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de Donnèe