Récupération de Donnèe
10.9 C
Nice
27 février 2024

La FACE06 s’oppose au Projet de loi « Immigration » 

Derniers Articles

Après l’adoption ce mardi 19 décembre du projet de loi dit « Loi Immigration », la fédération maralpine craint un durcissement de l’accès à l’Université des étudiants étrangers. 

Dans les faits, le Parlement promet une généralisation de la majoration des frais d’inscription des étudiants extra-communautaires sans possibilité d’exonération et la mise en place d’une « caution retour » pour la délivrance de titres de séjour étudiants. Les titres de séjour seront également remis en cause. Un projet bien trop stigmatisant pour la Fédération d’Associations et Corporation Étudiantes des Alpes-Maritimes, qui l’a fait savoir via un communiqué publié la veille : 


« La FACE06 est une fédération par les étudiants, pour les étudiants, quels qu’ils soient. Il est donc naturel pour notre fédération de déplorer aujourd’hui un projet bien trop stigmatisant, à l’image de ces mesures. Un projet qui, nous le craignons, ne fera qu’exacerber l’isolement social et la précarité qui impactent les étudiants, et nous faire reculer dans notre combat contre ceux-ci ». 

Un engagement réconfortant 

Avec un coût de la rentrée en hausse et une inflation qui n’épargne pas les étudiants, les mesures proposées par la FACE06 afin de rendre moins rude la scolarité à l’université font mouche. Le mois dernier à l’occasion des élections universitaires, la féderation réitérait sa volonté de faire valoir les droits de tous les étudiants, et ce en consacrant notamment tout un volet de son programme aux étudiants extra-communautaires pour encourager leur inclusion et leur considération au même titre que tous les autres étudiants : 

« Nous promettions de nous opposer à l’augmentation de leurs frais d’inscription, de lutter contre leur isolement et aider à leur intégration. Face à l’actualité, cet engagement revêt aujourd’hui une importance cruciale. De telles mesures promettent de précariser davantage une population déjà particulièrement vulnérable, et de mettre nombre d’entre eux dans la difficile position de devoir choisir entre des conditions de vie acceptables et la poursuite de leurs études ». 

Auteur/autrice

spot_img
- Sponsorisé -Récupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de Donnèe

à lire

Reportages