Récupération de Donnèe
24.2 C
Nice
29 juin 2024

Hommage à Annie et Ben Vautier, « partis ensemble dans l’amour » 

Ce jeudi 13 juin a eu lieu l’hommage à Annie et Ben Vautier. La semaine dernière, l’artiste Ben avait mis fin à ses jours, quelques heures après le décès de son épouse Annie. Christian Estrosi avait prévu un hommage à la « hauteur de son génie ». 

C’est à la promenade du Paillon, au Miroir d’eau, que l’hommage public à Annie et Ben Vautier a eu lieu. Connu pour ses slogans en manuscrites blanches sur fond noir, l’artiste Ben s’est éteint à l’âge de 88 ans, au lendemain du décès de sa femme. L’accueil des personnes a débuté à 9 heures, avant le début de la cérémonie officielle à 10h30. L’occasion pour les proches et toutes les personnes qui appréciaient Ben et Annie de se recueillir et de leur rendre un dernier hommage. Pour cela, la ville de Nice a mis à disposition des fleurs, mais aussi des carnets pour placer un mot ou un dessin. Des photos de leur couple sont également placées ainsi que ces oeuvres. 

Fleurs déposées devant une photo d’Annie et Ben Vautier © Vicky Warocquier

Entre Amour et Art

C’est à 10h30 que débute la cérémonie par l’arrivée des deux cercueils. Sur la musique « Se Canto » du groupe Nux Vomica, les cercueils sont positionnés côte à côte sur l’estrade. Suivi de la prise de parole de Robert Roux, l’adjoint au Maire pour annoncer la cérémonie : « On sait tous que la vie, c’est ça, beaucoup de joie autant de chagrin. Moi ce matin, j’essaierais de ne retenir que les joies. Merci Annie, merci Ben pour toutes les joies que vous m’avez donné. Les joies artistiques, les joies amicales, affectueuses…Merci infiniment » 

Le groupe Nux Vomica reprend avec l’ « Oie Marie » juste avant le discours de Bernard Blistene, le directeur honoraire du musée d’Art moderne du Centre national Pompidou. Entre son discours et celui d’Hélène Guenin, la directrice du musée d’Art moderne et contemporain, le groupe Nux Vomica interprète, « Bella Ciao ! » Et à ce moment, c’est plus d’un millier de personnes, que le groupe veut faire chanter. Certains sifflent l’air, d’autres chantent ou frappent dans leurs mains au rythme de la musique. Une façon de ne « retenir que la joie » comme l’a évoqué Robert Roux. 

Oeuvre de Ben l’artiste lors de l’hommage public © Vicky Warocquier

« Tout simplement merci »

C’est ensuite à la « hauteur de son génie » que Christian Estrosi, Maire de Nice, lui rendra hommage : « Ces mots, ce sont les miens. Ben et Annie, ce que je veux vous dire d’abord, c’est tout simplement merci…Ce jour est triste car ce n’est pas autour de vous vivants que nous nous retrouvons, mais ce jour est heureux, car vous nous réunissez autour de vous pour parler d’amour et pour parler d’art…Ben, vivre avec Annie c’est inespéré, tu nous l’as prouvé. Vivre sans Annie c’est tout simplement désespérant. C’est cela l’amour dont vous nous avez éblouis, vivre vraiment, ensemble. Sois assuré que nous nous emploierons tous à un but : faire de ce que tu nous laisses, ce soit toujours toi. Toi et vous deux, car vous êtes venus à l’art ensemble et à Nice ensemble. Parce que vous êtes partis ensemble »

Les cercueils repartent par l’allée centrale. Et c’est sous la musique « Nissa Bella », que la cérémonie se clôture. Comme à l’arrivée, les personnes vont se recueillir, déposer des fleurs ou écrire des mots. Certains s’embrassent, se prennent dans les bras, d’autres fondent en larmes. 

Plus d’un millier de personnes réunis pour Ben et Annie © Vicky Warocquier

Auteur/autrice

spot_img
- Sponsorisé -Récupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de Donnèe