Récupération de Donnèe
22 C
Nice
14 juin 2024

Fonds vert et plan climat : Christian Estrosi écrit à Elisabeth Borne

Inès Scharff
Inès Scharff
Journaliste et coordinatrice des publications pour Nice Premium depuis janvier 2022

Derniers Articles

Suite à l’annonce de la création d’un « Fonds vert », Christian Estrosi a souhaité écrire à la Première Ministre afin d’évoquer les propositions du territoire et connaître rapidement les modalités et le calendrier de mise en œuvre de ces nouveaux moyens.

Alors que l’été 2022 a démontré que les records de chaleur, les longs épisodes de stress hydrique et l’occurrence de phénomènes orageux dévastateurs, ne sont plus des exceptions, mais bel et bien les nouvelles normes climatiques. Elisabeth Borne, Première Ministre, a annoncé la création d’un « Fonds vert » visant à soutenir les projets de transition écologique portés par les collectivités territoriales à hauteur de 1,5 milliard d’euros.

Ainsi, le maire de Nice, Christian Estrosi, a adressé une lettre à la Première ministre dans laquelle il lui fait part de son plein soutien à l’égard de cette initiative, mais également de l’urgence d’apporter des réponses puissantes et adaptées à chaque territoire.

« Le projet de « Fonds vert » est pleinement en phase avec les orientations prises par la Ville de Nice et la Métropole Nice Côte d’Azur depuis 14 ans, avec un programme pluriannuel d’investissement destiné à diminuer les émissions de gaz à effet de serre de -55% d’ici 2030, et à atteindre la neutralité carbone en 2050. De nouveaux moyens financiers sont de nature à nous permettre d’accélérer encore, en veillant toujours à protéger nos forces économiques et le pouvoir d’achat des habitants. »

Les grandes priorités du Plan Climat de la Métropole Nice Côte d’Azur

  • La mise en œuvre d’un vaste plan de déploiement de nouvelles lignes de transport décarbonées.
  • La rénovation énergétique des bâtiments publics et privés et la construction de réseaux thermiques urbains renouvelables à tarifs maîtrisés.
  • La lutte contre les îlots de chaleur en ville avec l’aménagement de 70 hectares d’espaces verts de pleine terre et 280 000 plantations d’arbres en plus à Nice d’ici fin 2025.
  • La gestion raisonnée de la ressource en eau par des plans de modernisation de nos équipements et de nos réseaux.

« L’urgence environnementale impose de connaître rapidement les modalités et le calendrier de mise en œuvre du « Fonds vert », pour lequel la Ville de Nice et la Métropole Côte d’Azur sont d’ores et déjà prêtes à candidater. »

Auteur/autrice

spot_img
- Sponsorisé -Récupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de Donnèe

à lire

Reportages