Récupération de Donnèe
11.4 C
Nice
23 avril 2024

BILAN de la ZSP : A qui la vérité ?

Derniers Articles

La Préfecture a présenté le bilan des actions menées dans la Zone de Sécurité Prioritaire qui comporte, sur la Ville de Nice, les quartiers des Moulins, de l’Ariane, de Pasteur, de Bon Voyage, et de Saint Augustin. Les chiffres sont encourageantes et montrent des résultats en amélioration. Mais, apparemment, Christian Estrosi conteste ce bilan : Soupçonne-t-il la Préfecture de fournir des chiffres manipulés ? A-t-il d’autres chiffres en main ? Avec tout ça pas facile de séparer la vérité de la communication de celle de la possible propagande !


zsp.jpg Pour Christian Estrosi, Député-maire de Nice, Président de la Métropole, ces chiffres sont très éloignés de la réalité du terrain : « Je ne peux malheureusement que constater que ces baisses significatives avancées sont très loin des réalités concrètes du terrain. Les chiffres du gouvernement socialiste, personne n’y croit !

J’estime pour ma part que les Zones de Sécurité Prioritaires sont avant tout une vaste opération de communication menée par le Gouvernement de Jean-Marc AYRAULT pour palier à la réalité concrète du terrain qui est un phénomène d’aggravation des violences, des incivilités et du sentiment d’insécurité.

Par plus tard que ce week-end, le saccage et l’incendie de la Crèche La Farandole, située rue des Mahonias dans le quartier des Moulins, en est la preuve concrète. C’est la première fois qu’une crèche fait l’objet d’un tel déchaînement de violences.

Je ne peux que rendre hommage à l’action des policiers nationaux et des gendarmes qui s’engagent quotidiennement au service de la sécurité des niçois, mais leurs moyens sont nettement insuffisants. Ces « jeunes voyous », qui entretiennent des réseaux mafieux et des trafics, passent leur temps à les provoquer.

La réponse doit être globale, et je pense que la Ville de Nice contribue largement, en accompagnant les forces de l’ordre par les moyens technologiques ou matériel mis à leur disposition. Mais je ne peux que déplorer une nouvelle fois que les moyens supplémentaires promis ne nous soient pas octroyés, quand j’entends, pas plus tard que la semaine dernière, que 12 zones seulement ont bénéficié du renfort de quelques 200 policiers ou gendarmes !

Le gouvernement avait promis des appuis importants et des mesures concrètes mais aujourd’hui nous ne voyons toujours rien arriver et ce dispositif reste encore flou près d’un an après sa création. A quoi sert d’être classé en ZSP si l’intérêt même de ce dispositif, qui consiste dans des renforts humains et de matériels, ne profite pas à toutes les zones ? »

Après ces propos, la réaction de Patrick Allemand (PS – Changer d’Ere) est cinglante : « Il est particulièrement cocasse de voir Christian Estrosi dénoncer une vaste opération de com’ ! Venant de lui, c’est l’hommage du vice à la vertu.

Nous assistons en fait à l’inverse. C’est Christian Estrosi qui se sert d’un acte stupide de détérioration d’un équipement public, en l’occurrence la crèche de la Farandole, pour tenter de généraliser cet acte isolé afin d’affaiblir la portée de l’action du gouvernement dans les quartiers en Zones de Sécurité Prioritaires.

Les populations des quartiers et les délinquants le savent bien. Il n’y a jamais eu autant d’opérations de grande envergure dans les quartiers, avec autant de moyens, à une fréquence aussi importante. Il n’y a jamais eu autant d’arrestations de petits délinquants, de dealers, guetteurs et autres acteurs de la chaîne de la drogue et de l’économie souterraine. Les réseaux sont désorganisés, l’insécurité a changé de camp grâce à l’action et au volontarisme du gouvernement, relayée par l’action de la DDSP (Direction Départementale de la Sécurité Publique).

Monsieur Estrosi devrait se réjouir de ces résultats qui montrent une amélioration sensible de la situation. Au lieu de cela, il est dans l’agitation politicienne et tente de faire oublier l’abandon dans lequel le gouvernement précédent avait, par choix, laissé les quartiers en matière de sécurité, privilégiant une sorte de paix sociale à la défense des droits et des principes républicains ».

Auteur/autrice

spot_img
- Sponsorisé -Récupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de Donnèe

à lire

Reportages