Récupération de Donnèe
25.2 C
Nice
25 juillet 2024

Bientôt des préconisations du Haut Conseil local pour le climat et la biodiversité ?

Eloïse Esmingeaud
Eloïse Esmingeaud
Journaliste pour Nice Premium depuis mars 2023

Derniers Articles

Le Haut Conseil sur le climat et la biodiversité azuréen a fait sa rentrée ces 14 et 15 septembre derniers. Le comité instauré en février 2023 par Christian Estrosi travaille à adapter le territoire métropolitain face aux défis climatiques.

« Les travaux du Haut conseil local pour le climat et la biodiversité avancent ! », informe la ville de Nice dans un communiqué de presse partagé ce 18 septembre. Cette instance a été installée le 13 février dernier après son adoption en Conseil métropolitain en décembre 2022. Elle se calque sur le modèle déjà existant au plan national du Haut Conseil pour le Climat instauré sous l’impulsion d’Emmanuel Macron.

Ce comité a pour mission de « guider scientifiquement les travaux de la Métropole » et notamment « d’orienter, consolider et valider la stratégie d’adaptation face au changement climatique ». Son expertise doit aider la Métropole NCA à atteindre ses objectifs énoncés dans son Plan Climat, comme notamment la diminution de 22% des gaz à effet de serre d’ici 2026 et de 55% d’ici 2030.

Il est composé de 17 membres d’horizons divers, tous présentés comme des spécialistes français des questions environnementales. Chacun a ses domaines d’expertises. Ainsi, parmi les personnalités, on trouve des chercheurs, des scientifiques, des professeurs, des médecins, des élus locaux ou encore des économistes.

De quoi couvrir un large panel de thématiques essentielles à prendre en compte dans l’adaptation du territoire aux enjeux climatiques, comme l’énergie, l’urbanisme, la santé, le transport ou bien la sécurité alimentaire.

Ainsi, lors des deux journées qui ont constitué son séminaire de rentrée, le Haut Conseil pour le Climat de la Métropole NCA a notamment abordé « les évènements climatiques, la gestion des ressources en eau, l’énergie, l’alimentation, les forêts, l’aménagement durable et la protection de la biodiversité, la mobilisation multi-acteurs ».

Un rapport d’ici le 1er trimestre 2024

Le Haut Conseil local devrait présenter le fruit de son travail au 1er trimestre 2024 en Conseil métropolitain. Ainsi, sa stratégie d’adaptation de la Métropole face au dérèglement climatique sera exposée en présence de ses membres.

« Dans les prochaines semaines, le Haut conseil local pour le climat et la biodiversité va poursuivre ses réflexions et consolider la rédaction de ses préconisations », partage Damienne Provitolo, présidente du Haut Conseil. Les mois de novembre et de décembre devraient être consacrés à « l’organisation du dialogue territorial avec les 51 communes de la Métropole »

La directrice de recherche au Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS) poursuit : « Nous pouvons d’ores et déjà saluer le travail collégial, qui nous permet aujourd’hui de nous appuyer sur une réelle coopération avec les directions-métiers de l’administration, de façon, à être tout à fait au plus près des réalités de terrain. Ici, nous pouvons pleinement capitaliser sur les connaissances scientifiques, et œuvrer ensemble dans une logique de protection des biens communs. »

Auteur/autrice

spot_img
- Sponsorisé -Récupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de Donnèe

à lire

Reportages