Récupération de Donnèe
17 C
Nice
6 avril 2024

Analyse des levées de fonds dans les Alpes-Maritimes 

En collaboration avec l’équipe de l’Observatoire économique Sirius, le département Études et Data de la CCI Nice Côte d’Azur a conduit une étude approfondie sur l’évolution des levées de fonds au cours des six dernières années. Cette étude offre un aperçu détaillé de la dynamique des levées de fonds à l’échelle locale, régionale et nationale.

Au cours des six dernières années, la région a enregistré une dynamique significative, avec un nombre considérable d’entreprises levant des fonds. Dans le département des Alpes-Maritimes, 94 entreprises ont procédé à 120 levées de fonds, totalisant 583 millions d’euros levés, avec un ticket moyen de 4,9 millions d’euros par levée. Les années 2019, 2021 et 2022 ont été particulièrement dynamiques, avec un nombre significatif d’entreprises levant des fonds pour soutenir leur croissance et leurs projets innovants.

Cependant, durant l’année 2023, une tendance à la baisse est observée, marquée par une diminution tant du nombre de tours de table que des montants levés. Malgré cette baisse, certains secteurs, tels que les sciences et techniques, l’informatique et l’intelligence artificielle, continuent de prospérer. De plus, l’écosystème de Sophia Antipolis se démarque en concentrant plus de la moitié des montants levés sur la période, totalisant près de 300 millions d’euros.

Du point de vue régionale et nationale

En 2022, le secteur des levées de fonds en France a atteint un record de 13,6 milliards d’euros, mais en 2023, ce chiffre a chuté à 9 milliards d’euros, avec des tickets moyens en baisse de 36 %. Cette baisse s’inscrit dans le contexte de la French Tech, qui fait face à de nouveaux défis économiques, sociétaux et climatiques après dix ans de croissance. Les méga levées de fonds ont particulièrement souffert, reflétant une tendance vers des investissements plus prudents en anticipation d’une contraction économique.

Au contraire, au sein de la Région Provence Alpes-Côte d’Azur, on observe une bonne progression. Classée en troisième position en termes de volumes levés avec 375 Millions d’euros et en quatrième position en nombre d’opérations (+41% par rapport à 20022), la région continue de se positionner comme un acteur majeur dans le paysage des levées de fonds en France.

Auteur/autrice

spot_img
- Sponsorisé -Récupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de Donnèe