Récupération de Donnèe
12.7 C
Nice
22 février 2024

Agnès Rampal rythme la vie scolaire niçoise

Derniers Articles

rampalclasse-2.jpg Maire adjoint à l’éducation et aux nouvelles technologies, Agnès Rampal est sur tous les fronts ces derniers mois avec comme point d’orgue, le remaniement du rythme scolaire des petits écoliers niçois.

En effet, elle vient de lancer une grande consultation auprès des enseignants et des parents d’élèves afin de connaître leur avis sur la possibilité de passer à une semaine de quatre jours permettant ainsi de libérer un samedi dont la fréquentation est relativement en baisse dans les écoles niçoises.

Mais loin de s’arrêter en si bon chemin, ce docteur en médecine a entrepris d’autres chantiers tels que la nouvelle carte NicePlus et le dossier unique d’inscription qui permettront aux enfants de la ville de Nice de ne remplir qu’un seul dossier afin d’accéder aux nombreuses activités proposées dans les domaines du sport, de la culture, de l’éducation et des loisirs.

Programme bien rempli donc pour cette conseillère municipale qui est, de loin, l’une des plus actives et des plus innovantes de l’actuelle majorité municipale.

Nice Première a donc rencontré Agnès Rampal qui nous parle de ses derniers travaux comme de ses projets pour donner le bon rythme à la vie scolaire niçoise.

rampallogo-2.jpg Nice Première : Mme Agnès Rampal, comment s’est déroulée la consultation concernant la semaine de 4 jours à l’école ?

Agnès Rampal : L’enquête sur les rythmes scolaires souhaitée par le Sénateur Maire de Nice pour évaluer la demande réelle des parents et des enseignants de changer de rythme s’est très bien passée: nous avons adressé à chaque enseignant, personnel municipal travaillant dans les écoles et aux parents d’élèves un questionnaire proposant les 3 rythmes scolaires possibles : le rythme actuel 4 jours et demi dont 25 samedis matins travaillés et deux rythmes dérogatoires : soit 4 jours et demi avec le mercredi matin et non plus le samedi, soit 4 jours sans samedi matin et en remplaçant ces samedis par 12 jours d’école pris sur les petites et les grandes vacances.

A ce jour, nous avons reçu 13996 réponses sur 30506 courriers envoyés ce qui correspond à un taux de participation de 45,88%

NP : Personnellement, quelle est votre position sur ce rythme scolaire ?

AR : Actuellement, aucun des rythmes scolaires proposés n’est parfaitement adapté au rythme biologique de l’enfant.

De plus, l’Education nationale ne fait aucune préférence entre les trois possibilités pour ce qui est des apprentissages, aussi il me semble que le meilleur rythme est celui qui convient le mieux à la famille puisque c’est sur elle que reposent les accompagnements à l’école.

Notre société a évolué et les femmes travaillent presque toutes, elles sont donc demandeuses d’un week-end de calme en famille après une semaine chargée où elles ont peu de temps à donner à leurs enfants. Un enfant apprendra d’autant mieux que sa vie en famille est équilibrée. Si, dans cet équilibre, un nouveau rythme scolaire peut apporter un mieux, alors il ne faut pas hésiter .

NP : Que changera fondamentalement le passage aux quatre jours ?

AR : Le passage aux 4 jours supprimera les 25 matinées d’école du samedi matin qui seront remplacées par 12 jours entiers d’école pris sur les vacances . Ces 12 jours entraîneront donc pour la commune une dépense supplémentaire car il y aura 12 jours de cantine en plus. Le choix des jours sera fait par l’Inspection d’académie .

nice-plus.jpg NP : Pouvez-vous nous parler de la carte NicePlus et du dossier unique d’inscription ?

AR : Pour toutes les activités municipales nécessitant une inscription, les parents devaient remplir un dossier pour chaque service : sport, éducation, animation loisir et pour les associations partenaires qui accueillent les enfants dans le cadre du contrat temps libre. Le prix des journées de ces activités est calculé en fonction du quotient familial .

Avec ce dossier unique, les parents ne rempliront plus qu’un seul dossier pour toutes ces activités qui sera mutualisé entre les différents services et associations partenaires.

Il sera alors délivré une carte nominale avec la photo de l’enfant et un code qui permettra d’avoir instantanément le prix de journée que la famille doit payer (il y a plus 80 prix différents.) : le temps de l’inscription sera donc énormément raccourci mais il faut que les parents remplissent ces dossiers dès maintenant pour les activités de l’été!! La mise en place de cette carte a été co-financée par la caisse d’allocations familiales notre partenaire du contrat temps libre.

NP : Rythme scolaire, dossier unique d’inscription… de nombreuses réussites pour Agnès Rampal. Vous avez d’autres projets en cours ?

AR : C’est la première étape car à terme, la même carte servira à toutes les autres activités municipales : bibliothèque, cyber-espace etc. et surtout nous souhaitons à terme permettre la réservation et le paiement des activités de façon dématérialisée: il reste beaucoup de travail à réaliser pour cela !

jjj_animation1-2.gif NP : Serez-vous présente à la journée du journaliste junior qui se déroulera au Palais Nikaïa le 9 mai prochain et qu’en pensez-vous ?

AR : Oui, je serai présente à la journée du journaliste junior et j’en pense beaucoup de bien : nos jeunes sont trop coupés de la vie citoyenne : apprendre à suivre l’information est essentiel pour devenir un citoyen bien informé donc responsable : c’est donc une initiative excellente à laquelle j’assisterai et qui va beaucoup m’apprendre.

NP : Pensez-vous que la création d’un journal web dans les écoles niçoises puisse être envisageable et que cela pourrait contribuer à une meilleure communication ?

AR : La création d’un journal web dans les écoles sera un moyen de communication entre les écoles qui peut beaucoup apporter aux enfants pour connaître les autres , leurs activités , créer une véritable information et émulation mais cela passe par un projet validé par l’Education nationale !

NP : Enfin, quels sont les souhaits d’Agnès Rampal dans les mois qui viennent ?

AR : Mes projets pour les mois qui viennent : mener à bien tous les projets et réalisations commencées avec le Sénateur Maire dans les domaines de l’éducation bien sûr, mais aussi des nouvelles technologies avec le portail des élus ou le remplacement du parc informatique des écoles par exemple, dans le domaine de l’enseignement supérieur avec la diffusion du carnet de route pour les étudiants à Nice, d’un accueil de nos bacheliers et dans celui de la jeunesse où les sujets de réflexion et d’action sont multiples!!

La vie municipale est riche en possibilités d’action et c’est passionnant!!

Auteur/autrice

spot_img
- Sponsorisé -Récupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de Donnèe

à lire

Reportages