Récupération de Donnèe
16.8 C
Nice
19 avril 2024

À quoi va ressembler la saison touristique sur la Côte d’Azur ?

Eloïse Esmingeaud
Eloïse Esmingeaud
Journaliste pour Nice Premium depuis mars 2023

Derniers Articles

L’office de tourisme métropolitain a présenté les tendances de la saison estivale 2023, ce 12 mai, au stade de l’Allianz Riviera devant nombreux professionnels du secteur. La saison « riche en émotions » s’organise autour de trois événements sportifs majeurs tout en mettant l’accès sur le développement durable.

Les voyants sont au vert. « C’est toujours plus agréable de venir quand les chiffres sont bons », démarre Jacques Richier, adjoint de Christian Estrosi, en charge de l’Économie et du Tourisme. C’est officiel, le tourisme azuréen se remet de la pandémie du Covid-19. En 2022, il y a eu plus de 5,6 millions de nuitées dans les hôtels de la Métropole avec un taux d’occupation global de 65,5%.

« Ces chiffres montrent que ce territoire avait une grande résilience, et ce n’est pas juste avoir de beaux paysages, c’est aussi avoir une capacité d’accueil et une capacité à rebondir après des événements difficiles », raconte le vice-président de la Métropole, devant les professionnels de l’hôtellerie, les commerçants, les restaurateurs, les plagistes, et les employés de l’Office de tourisme.

Un premier semestre 2023 très positif

Et le premier semestre 2023 surfe sur cette bonne lancée. La dépense moyenne par séjour aurait augmenté de 64%, par rapport à la même période l’an dernier. L’occupation hôtelière a atteint 77% en avril avec un pic à 93% pendant le week-end de Pâques. La clientèle internationale est de retour, et notamment les Nords-Américains qui représentaient 15% des étrangers, l’an dernier. Une donnée primordiale à prendre en compte quand on sait que les étrangers représentent 70% de la clientèle du territoire. Une situation unique en France.

Ces flux touristiques majeurs sont permis en partie grâce à la connectivité de l‘Aéroport Nice Côte d’Azur, qui recense 12,2 millions de passagers en 2022. Et depuis début 2023, il y a une augmentation significative de 31% des passagers en transit. Pour la saison estivale qui s’annonce, les connexions avec le Canada et Dubaï reprennent. Un vol direct avec Atlanta et un autre avec Doha s’ouvrent, portant à quatre connexions journalières avec les États-Unis. Au total 114 destinations sur 43 pays sont desservies, dont 24 nouvelles.

La volonté d’une offre de tourisme durable

L’offre de tourisme durable, le maire de Nice y tient beaucoup. Pour répondre aux nouvelles attentes des touristes, les questions environnementales doivent être prises en compte dans le secteur du tourisme. L’adjoint annonce qu’une équipe dédiée à cette problématique sera mise en place au sein de l’Office de tourisme. « C’est aussi une façon de faire découvrir les richesses de la Métropole, qui part de la Méditerranée jusqu’au parc du Mercantour. » Pour inciter à découvrir l’arrière-pays, des navettes touristiques existent et deux font leur apparition. Grande nouveauté : une ligne reliera Saint-Paul de Vence avec Vence. L’Office de tourisme annonce aussi l’ouverture de la ligne Sur la route des vignobles de Bellet.

Mais transports et durabilité peuvent-ils concorder ? « La volonté du président de la Métropole, Christian Estrosi, est de ne jamais opposer développement durable et développement économique et touristique« , affirme Franck Goldnadel, patron de l’Aéroport Nice Côte d’Azur. Il tient à préciser que son aéroport est leader en France en matière d’engagement de développement durable. « On travaille à faire en sorte que plus de clients ne veulent pas forcément dire plus d’avions et en tout cas, que ça veut dire moins d’émissions de CO2 autant que possible », assure-t-il.

Trois événements sportifs majeurs

La Hopman Cup, compétition internationale de tennis ouvre le bal des grands événements sportifs de l’été à Nice. À Perth, pendant trente ans, la compétition change de continent pour la première fois. Et c’est Nice qui a été élue destination hôte parmi vingt pays pour les cinq prochaines éditions. Du 19 au 23 juillet 2023, la compétition se déroulera au sein du Nice Lawn Tennis Club, avec un simple homme, un simple dame et un double mixte. « C’est une sorte de Coupe Davis mixte », résume Franck Balabanian, président Nice LTC. Un premier coup de projecteur intense sur le territoire avec 31 millions de téléspectateurs attendus et 10 millions de fans sur les réseaux sociaux.

Le 10 septembre, le territoire accueille la finale du championnat du monde homme IRONMAN. « C’est une des épreuves d’endurance les plus compliquées au monde », explique Victor Alvarez, marketing manager France. Les triathlètes parcourront 3,8 kilomètres à la nage en deux boucles, dans la Méditerranée, au large de la Plage du Centenaire. Puis, ce sera le moment des 180 kilomètres à vélo dans l’arrière-pays, soit une étape du Tour de France. Enfin, ils courront un marathon sur la mythique Promenade des Anglais. « Ce territoire est le terrain de jeu parfait pour ces trois disciplines », expose-t-il. Il rajoute : « En moyenne, les athlètes passent quatorze jours autour du championnat du monde ».

« Pendant un mois, la Terre va devenir ovale, et ça va passer par Nice », lance Jeff Tordo, ancien joueur niçois de l’équipe de France de rugby. La Coupe du monde de rugby 2023 s’installe dans la capitale azuréenne du 16 au 24 septembre pour quatre matchs. La ville a la chance d’accueillir le XV du Chardon, l’emblématique équipe écossaise. Et avec Marseille, la région peut se vanter d’avoir l’option de 20% des matchs. Les organisateurs attendent 140 000 personnes pour des retombées économiques qui s’élèveraient à 80 millions d’euros. Un fan village se tiendra dans les jardins Albert 1er.

Un aperçu d’un été riche en culture

Les festivals sont nombreux et variés cet été sur la Riviera. L’Office de tourisme tient cette année à promouvoir et à financer divers événements et manifestations locales. Et ce, sur l’ensemble du territoire dans une volonté de mettre en lumière aussi les plus petites communes ainsi que tout l’arrière-pays. Dès juin, le Festival du livre de Nice du 2 au 4, et le Festival À ciel ouvert avec théâtre, musique et danse au Château de Bellet du 7 au 10 sont à retrouver. Du 23 juin au 1er juillet, la saison théâtrale du Théâtre national de Nice (TNN) s’installe aux arènes de Cimiez.

Le mois de juillet marque le début de l’exposition Région Sud avec Paris Match sur la Place Garibaldi. Du 18 au 21 juillet, le fameux Nice Jazz Festival fera vibrer la place Masséna et le Théâtre de Verdure. La star canadienne The Weeknd prendra possession du stade de l’Allianz Riviera les 22 et 23 juillet. Il sera suivi du concert de Mylène Farmer, le 29 juillet. En même temps, la musique électronique s’emparera du Théâtre de Verdure avec le Néon Festival, les 28,29 et 30 juillet. Le mois se termine avec les Plages du rire, du 31 au 2 août.

La Castellada, une promenade-spectacle à travers l’histoire de Nice s’invite au Château du 7 au 18 août. La colline sera également un lieu de théâtre du 19 au 21 août 2022, avec les représentations gratuites en plein air de L’épreuve de Marivaux. Le Festival Crossover clôturera le mois par trois soirées festives au rythme du rap et de la musique électronique, les 29,30 et 31 au Théâtre de Verdure.

Auteur/autrice

spot_img
- Sponsorisé -Récupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de Donnèe

à lire

Reportages