Récupération de Donnèe
24.2 C
Nice
29 juin 2024

10ème Gala de Charité de Patrick Mouratoglou 

Ce dimanche 23 juin s’est déroulé le 10ème Gala de Charité de Patrick Mouratoglou. C’est à côté de Nice, à Biot, que ce sont réunis stars et légendes du sport. L’objectif ? Récolter des fonds pour la Fondation Champ’seed et aider les talents prometteurs à réaliser leurs rêves. 

Ronaldo, Mike Tyson, Jarry, Shy’m, Muriel Robin, Anne Le Nen, Alicia Aylies ou encore Adil Rami étaient les invités de Patrick Mouratoglou pour ce 10 ème Gala de Charité à Biot. Tous sont réunis autour de cette piscine en forme de raquette de tennis pour faire des dons pour la Fondation Champ’seed. Créée en 2014, celle-ci a pour objectif de « soutenir les talents les plus prometteurs du tennis et les aider à atteindre le plus haut niveau international »

Un grand succès 

Depuis sa création, la Fondation de Patrick Mouratoglou aurait déjà récolté plus de 4 millions d’euros. La fondation compte parmi ses « alumni » trois joueurs classés dans le top 10 mondial. Parmi eux : Stefanos Tsitsipas, double vainqueur du Masters de Monte Carlo et numéro 5 mondial. Coco Gauff, finaliste de Roland-Garros en 2022 à seulement 18 ans. Ou encore Holger Rune, vainqueur du Rolex Paris Masters à l’âge de 19 ans. Et cette année, durant la soirée, une vente aux enchères aurait permis de lever plusieurs centaines de milliers d’euros supplémentaires. Ronaldo aurait remporté une raquette dédicacée par la numéro 2 mondiale, Coco Gauff, au prix de 30 000 euros. Il a d’ailleurs déclaré préférer le tennis au foot. Une phrase qui a bien fait rire les 350 participants ce soir-là. 

Des célébrités reconnaissantes

Comme lui, d’autres célébrités ce sont exprimés. Pour Jarry, sa présence est normale, car , pour lui,« c’est un lieu où l’on forme les plus grands champions. » Mais aussi Adil Rami, footballeur français : « Ce gala est une date importante chaque année car c’est pour la bonne cause. C’est un honneur de faire partie de l’équipe, enfin de la famille. » Ou encore Serena Williams, qui n’a pas pu être présente ce soir : « Félicitations Patrick pour tout ce que tu as accompli avec ta fondation. Dix ans déjà ! Je me souviens quand tu l’as lancée et que tu voulais changer la façon dont les jeunes abordent le tennis pour les aider à avoir une grande carrière. Je n’avais jamais entendu parler d’une idée aussi unique et novatrice. Dix ans plus tard, tu fais toujours des choses incroyables. »

Vers une nouvelle génération

La Fondation Champ’seed aide également une nouvelle génération de joueurs. La plus jeune des soeurs Fruhvirtova, Brenda. Reconnue comme la meilleure joueuse de sa catégorie (2007). Mais également, la prodigieuse Ksenia Efremova, le talentueux duo frère-soeur, Clervie et Carel Ngounoue ou bien le jeune espoir français Moïse Kouamé. Tous sont sous l’aile de Patrick Mouratoglou, coach et soutien de ses jeunes espoirs du tennis mondial. Comme l’explique l’acteur français, Arnaud Ducret : « L’argent récolté pourra aider plein de jeunes qui n’ont pas les capacités financières pour se former, alors soulever des fonds et découvrir des pépites dans des endroits où ces jeunes n’ont pas accès à des terrains de tennis, aux infrastructures, c’est donc un plaisir d’être ici. »

Auteur/autrice

spot_img
- Sponsorisé -Récupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de Donnèe