La Commission européenne s’engage pour le « certificat vert » avant l’été

0
19

Après ces temps de disette, c’est peut-être le futur des voyages en Europe.

La Commission européenne propose de créer un type de document, qu’elle appelle « certificat vert numérique », grâce auquel les voyageurs pourront prouver qu’ils ont été vaccinés, qu’ils ont passé un test PCR ou antigénique négatif, ou qu’ils ont eu le Covid-19 mais en sont guéris.


Ce certificat, qui doit encore être validé par le Parlement européen et le Conseil des Etats membres pour voir le jour d’ici aux vacances d’été, prendrait la forme d’un QR code délivré numériquement ou sur papier par les instances sanitaires. Il ne devrait cependant pas empêcher les pays d’imposer les restrictions qu’ils souhaitent.

Le « certificat vert numérique », lui, est présenté par la Commission européenne comme n’étant destiné qu’aux voyages dans un autre pays de l’UE.

Le « certificat vert numérique » fait l’objet d’une proposition de loi, introduite par la Commission européenne. Pour devenir réalité, il faudra donc qu’il soit approuvé à la fois par le Parlement européen et par les Etats membres. Un processus qui donnera peut-être lieu à des modifications de ses modalités.

S’il est approuvé, la Commission espère le mettre en place à l’été 2021, juste pour permettre à la filière tourisme de survivre grâce aux vacanciers.