9.5 C
Nice
5 décembre 2022
9.5 C
Nice
5 décembre 2022
spot_img

Derniers Articles

Stéphane Mondino en concert à Nice

6 min de lecture

Stéphane Mondino est un artiste français de chanson pop/rock découvert par Francis CABREL. Après avoir livré son premier album, Saint-Lazare, en avril 2004, Stépane Mondino est revenu dans les bacs en mars 2007 avec l’opus Roll Over dont la gestation aura connu quelques rebondissements et retards. Un disque aux tons variés: un son plus dur et davantage orienté rock sur les morceaux L’avenir sera chaud et Freaks, plus clair et plus chaud sur Roll Over et L’hiver, ou bien encore plus léger et plus pop sur Incognito et Monnaie. Pour ce retour a Nice, il nous proposera des titres de ces 2 derniers albums plus quelques exclus de son prochain album qui sortira en 2008…

Interview de Stéphane Mondino réalisé le 9 novembre en compagnie d’Auren :

Nice Premium : Racontez nous comment vous êtes devenus chanteur.

Auren : Pianiste de formation, passionnée de musique depuis petite, le chant est devenu mon échappatoire lors de mes études supérieures… Puis une évidence, puis une obsession lorsque je me suis mise à écrire mes propres chansons…

Stéphane Mondino
Stéphane Mondino
Stéphane Mondino : Je suis fan de Daniel Balavoine depuis mon plus jeune age. Mon père m’a transmis son amour de la chanson. Une nuit, adolescent, je me suis transformé en chanteur et j’ai quitté les cours. ça fait 16 ans que ça dure, pas d’autres transformations en vue…

NP : Vos premières :

-première chanson interprétée :

Auren : La bohème en duo avec mon père le jour de mes 20 ans!!!

Stéphane Mondino : « le chanteur » D.Balavoine, 3 ans

-première chanson écrite :

Auren : La première note

Stéphane Mondino : « Vietnam » inaudible….

-première scène :

Auren : le 19 janvier 2006 à la Grange aux belles à Paris

Stéphane Mondino : chez mes parents, salle à manger transformée en zénith, trois spots, 30 camarades de classes et distribution de bonbons à l’entracte…c’était en 1988

-premier instrument :

Auren : le piano

Stéphane Mondino : le piano à un doigt

-première rencontre importante dans votre métier :

Auren : Paul Ives, mon Pygmalion compositeur, puis Michael Jones! Impossible de citer une seule rencontre car les 2 sont déterminantes et primordiales dans mon parcours d’artiste.

Stéphane Mondino : enfant, Daniel Balavoine. Ado, Alice Dona. Grand enfant, Francis Cabrel

-première venue sur la Côte d’Azur :

Auren : ma 1ère venue: quand j’étais étudiante à l’EDHEC à Nice de 2000 à 2002. Sinon en tant qu’artiste le 14 mai 2007, au Théâtre de la Tour, en première partie de Stéphane Mondino.

Stéphane Mondino : 1995, à Cassis mais je crois que ce n’est pas encore la cote d’azur…par contre je peux vous raconter mes voyages en cote d’Armor

NP : Vos dernières :

-dernier rêve d’artiste :

Auren : Faire l’Olympia, suivi d’une tournée de 50 dates … Et un duo avec Tom Chaplin, le chanteur de Keane

Stéphane Mondino : un loge avec un pot de cacahuète

-dernier coup de coeur artistique :

Auren : No Jazz

Stéphane Mondino : Elliot Smith, Shadow Parade et la dernière chanson de Stanislas « le manège » très beau…

-dernier album acheté :

Auren : Katie Melua

Stéphane Mondino : Paul Mc Cartney mais il n’est pas top

-dernier concert vu :

Auren : Zazie

Stéphane Mondino : Marie Cherrier

-dernière venue sur la Côte d’Azur :

Auren : le week end dernier, pour répéter avec mon guitariste qui est niçois!

Stéphane Mondino : le 14 mai 2007, j’ai joué au théâtre de la tour à Nice et le 30 Juin pour jouer au Rugby au Tournoi du RRCN. Je suis revenu depuis mais ça ne compte pas j’étais déguisé.

NP : Auren, comment définirais-tu le style de Stéphane Mondino?

Auren : Pop-rock, super auteur, super mélodiste, j’adore!

NP : Stéphane, comment définirais-tu le style d’Auren?

Stéphane Mondino : de la belle variété Française teintée de pop, un petit coté Balavoine des débuts qui n’est pas pour me déplaire…

NP : Auren, quelle chanson de ton répertoire, Stéphane pourrait-il interpréter?

Auren : Retenir la passion

NP : Stéphane, quelle chanson de ton répertoire, Auren pourrait-elle interpréter?

Stéphane Mondino : du bonheur du coté de chez toi

NP : Quelle sera votre actualité en 2008?

Auren
Auren
Auren : Sortie de mon premier album, promo, concerts en solo et en première partie de Michael Jones…

Stéphane Mondino : de la scène, j’espère la sortie de mon prochain album « les vents tourneront »…

NP : Même si l’année n’est pas finie, que retenez vous de 2007?

Auren : L’année du changement pour moi, j’ai quitté mon boulot pour me consacrer uniquement à mon projet, travail de la voix, du piano, de mes textes et de mes musiques. La scène également , avec près de 30 concerts, les premières parties de Michaël Jones et du groupe EL CLUB, la rencontre magique avec le public et les premiers fans. Le début du travail en studio et la collaboration avec Michaël Jones. Et aussi, la mort de mon compositeur et Pygmalion Paul Ives, je lui dédierai mon album, sa disparition a été un vrai choc mais je suis sûre que de là haut il m’entend! Un concert hommage aura lieu le 20 novembre à Paris à l’espace Jemappes.

Stéphane Mondino : une année difficile, mon dernier album « roll over » n’a pas retenu l’attention espérée…
Les médias sont de plus en plus durs à convaincre et le marché est difficile. Les rares places sont prises par des vendeurs de lessive…J’ai l’impression que ça a toujours été difficile même du temps de nos aînés, les Ferré, Brassens…Il faut se battre, il y a des gens formidables aussi qui nous poussent.
C’était aussi une année de changements et les premières notes enregistrées du prochain opus.

NP : Vous allez monter sur une scène niçoise (Théâtre de l’impasse) pendant plusieurs jours. Que représentent pour vous ces concerts?

Auren : Ces concerts sont pour moi très importants car c’est la première fois que je joue mon répertoire en entier et que je suis en tête d’affiche! Je serai accompagnée de Pierre mon guitariste et j’ai également une grande chance car Paul Baile, saxophoniste de grand talent nous accompagnera certains soirs sur quelques titres! Donc c’est une première!!! J’ai vraiment hâte.

Stéphane Mondino : C’est fantastique de se dire que l’on est dans une salle pour quatre jours. A mon petit niveau, on dépasse rarement les deux soirées. C’est donc un bon moyens de faire « vivre » ce spectacle de différentes façons et puis à Nice je suis tout près de mon pays d’origine…

NP : Comment jugez-vous la scène musicale niçoise vue de Paris? Qui
connaissez vous?

Auren : Je connais peu la scène niçoise… Sauf le groupe de Rock Solid State car mon guitariste en fait partie…Le groupe prépare actuellement son 2ème album.

Stéphane Mondino : Peu de monde, désolé. Jenifer ? Elle est niçoise? Par contre si on parle de vraies chansons je pense que chaque régions à ses perles. Vous me ferez découvrir…

NP : Pour finir, qu’avez vous envie de dire au public niçois?

Auren : J’espère qu’il sera nombreux. J’ai hâte de leur faire découvrir mon univers, de partager ma passion, et mon amour pour la musique. Et surtout MERCI de me soutenir…

Stéphane Mondino : a toutara

www.myspace.com/culturesocca06

Myspace d’Auren

Myspace de Stéphane Mondino

à lire

Reportages