Récupération de Donnèe
17 C
Nice
6 avril 2024

Rugby : le Stade Niçois s’impose sur le fil !

Ce vendredi soir, le Stade Niçois se déplaçait du côté de l’US Bressane, dans le cadre de la 24e journée de Nationale. À l’issue d’un match animé, les Niçois l’emportaient à Bourg-en-Bresse (29-33), et conservaient leur place de leader du championnat.

Gagner pour conserver la tête du championnat, voilà l’objectif des Niçois, en déplacement du côté de Bourg-en-Bresse, ce vendredi soir. Le Stade Niçois retrouve les terrains, une semaine après la victoire sur tapis vert face à Blagnac (forfait général). Ce soir, les Niçois défiaient l’US Bressane, 12e du championnat. Le premier des trois derniers matches que jouera le Stade Niçois cette saison. La victoire était donc impérative pour décrocher la montée en Pro D2.

Le match débutait bien pour les Niçois. Mathis Viard réussissait une pénalité dès la première minute (0-3). Mais le premier essai de la rencontre était inscrit par Bourg-en-Bresse, dans la foulée. La transformation passait, l’US Bressane prenait la tête (7-3). Les Niçois réagissaient vite. Après un bon maul à la suite d’une touche, le capitaine, Tom Murday, aplatissait dans l’en-but. La transformation ne passait pas (7-8).

Première mi-temps animée des deux côtés

Les Niçois étaient bousculés dans cette première mi-temps. Une pénalité permettait à Bourg-en-Bresse, de reprendre l’avantage. Le Stade Niçois se donnait de l’air avec un deuxième essai, signé, Martin Freytes (10-15). Mais les Violets revenaient à deux points, avec une nouvelle pénalité transformée (13-15).Les deux équipes ne se lâchaient pas. Le pied de Mathis Viard redonnait de l’avance aux Niçois (13-18). Les Niçois craquaient une nouvelle fois avant la pause, concédant un nouvel essai dans cette partie (20-18).

Le début de deuxième mi-temps était niçois. Le Stade concrétisait ce temps fort, avec un troisième essai, signé Jules Solinas, à la suite d’un exploit personnel. La transformation ne passait pas (20-23). Une pénalité remettait une nouvelle fois les deux équipes à égalité (23-23).

Les Niçois sous pression

Encore une fois, les Niçois reprenaient l’avantage, grâce à un coup de pied de Mathis Viard (23-26). À une demi-heure du terme de la rencontre, rien n’était fait dans cette rencontre. Deux pénalités redonnaient l’avantage à l’US Bressane (29-26). Mais sur une ultime occasion, le Stade Niçois allait chercher la victoire. Sur un ultime assaut niçois, Ramiha Smiler marquait le quatrième essai rouge et noir de la rencontre, celui de la victoire (29-33).

Les Niçois restent invaincus en 2024, et conservent la première place au championnat. Prochain match, samedi prochain, le 6 avril, pour le Stade Niçois. Les Niçois se déplaceront à Bourgoin-Jallieu, pour l’avant-dernière journée de championnat. Coup d’envoi donné à 19h.

Auteur/autrice

spot_img
- Sponsorisé -Récupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de Donnèe