Récupération de Donnèe
22 C
Nice
14 juin 2024

Le rugby à 7 fait son tournoi international, ce week-end, sur la Côte d’Azur

Derniers Articles

jpg_skema.jpg C’est à ce titre que nous l’avons rencontré pour lui poser quelques questions auxquelles il a bien voulu répondre avec sa verve habituelle.

N-P: ce Tournoi représente un challenge important pour votre club Passion Ovale et aussi pour Skema Business School. Comment l’idée d’organiser un tournoi international, voir intercontinental vous est venue ?

D.B.:L’idée est née de la fusion du Ceram Business School et de l’Esc Lille qui a donné naissance à SKEMA. En effet, nous avions un fort passé rugbystique au CERAM avec EPO (ESPRIT PASSION OVALE), l’association rugby du CERAM, avec 4 titres de champion de France des ESC. Nous avons donc eu l’idée de créer un tournoi à l’image de notre école : international, ambitieux et de très grande qualité.Les personnes de cette association qu’ils soient rugbymen, pompoms girls ou membre de l’association sont tous des passionnés de rugby. Ensemble nous avons donné le meilleur de nous même pour créer ce tournoi.

N-P: cette organisation a certainement demandé un effort considerable. Avez-vous eu un support de la part de la Direction de SBS et comment vous y êtes pris d’une manière générale pour faire face à ce défi ?

D.B.: La direction de SBS a été d’une aide considérable. Régis Brandinelli et Corinne Bonnin ont été d’une aide inestimable.Le réseau des anciens a également contribué au succès de ce tournoi car notre parrain Deloitte a été sensibilisé par un ancien du CERAM qui est actuellement le président de Deloitte France, M. Jean Paul Picard.

Enfin, de nombreuses personnes nous ont aidé dont le service communication de SKEMA qui a été d’une aide précieuse.Le défi n’était là que pour nous motiver. C’était un sommet que nous voulions atteindre et nous espérons que cela sera le cas lors de ce tournoi. Il y a eu aussi une équipe très efficace en place, Nicolas Rigal (pôle logistique), Fabien Romand et Mathieu Petit (pôle sponsoring), Adrien Léonard pôle communication. Lors de cette aventure j’ai découvert des personnes formidables donnant sans compter de leur temps pour la réussite d’un projet. Une immense fierté d’avoir travaillé avec l’administration de SKEMA et ses étudiants, on peut être fier d’être skemien quand on voit l’implication dans nos projets de notre école et de ses élèves.

N.P.: pouvez-vous nous dire le budget de la manifestation et qui, sponsors et institutions sportives et civiles, a contribué ?

D.B.: Il s’agit d’un budget de 70 000 Euros.Le financement est privé pour la grande majorité.Notre parrain Deloitte a amplement contribué au succès de notre projet.L’entreprise Noeva, la Société Générale ont aussi été généreux pour finaliser notre budget. La CCI a aussi contribué à la réussite de ce tournoi. Enfin, SKEMA s’est impliqué financièrement ainsi qu’AMD, une association de notre école.Malgré la beauté du projet nous n’avons pas reçu d’autres aides publiques.

N.P.: avez.vous trouvé des difficultés, voir des oppositions, pour réaliser ce projet ?

D.B.:Le manque de soutien de certaines institutions malgré une sollicitation très tôt dans le projet.Nous aurions aimé que l’événement fédère plus les institutions mettant le sport universitaire à l’honneur.

N.P.: ce sera la première édition du French Rivera Sevens. Pouvez-vous déjà vous exprimer quant à la suite de ce projet pour l’avenir ?

D.B.:Un bilan sera fait après le tournoi. Ce projet a pour but d’avoir lieu chaque année.Nous serons donc là en 2011,2012,2013…

Auteur/autrice

spot_img
- Sponsorisé -Récupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de Donnèe

à lire

Reportages