Récupération de Donnèe
22.8 C
Nice
14 juin 2024

La Haute Route des Alpes 2013 a pris le départ

Derniers Articles

La Haute Route des Alpes 2013 qui amènera 600 cyclistes amateurs de Genève à Nice ( arrivée le 24 août sur la Promenade des Anglais) en 7 étapes ont accomplis ce dimanche la première journée de leur chevauchée!


haute_route-2.jpg Cette cyclosportive met à l’épreuve les cyclistes les plus résistants avec un parcours de 880 km et 21’400 mètres de dénivelé positif à travers les cols mythiques des Alpes, renouvelé à 85% par rapport à l’édition précédente.

Lors de la Haute Route Alpes 2013, 600 participants de 35 nationalités différentes découvriront 7 villes de renommée internationale : Genève, Megève, Val d’Isère, Serre Chevalier, Pra Loup, Auron et termineront leur aventure sur la célèbre Promenade des Anglais à Nice le samedi 24 août. 19 ascensions de légende ont été choisies avec attention pour leur difficulté et leur beauté, dont le Cormet de Roselend, l’Iseran et l’Izoard. La Cime de la Bonette sera à nouveau au programme de l’événement en 2013, mais cette fois-ci en contre-la-montre individuel !

80% des coureurs participent pour la première fois à la Haute Route Alpes. Chaque coureur sera classé en individuel mais participera également au classement par équipe, chaque équipe étant composée de 3 à 9 coureurs.

Le départ tant attendu de la Haute Route Alpes 2013 a officiellement été donné sur les bords du Lac Léman hier matin.

Loin d’être une étape facile, les coureurs ont eu 153 km à parcourir et 3 cols à grimper : le Col de l’Encrenaz (1433m), le Col de Joux Plane (1691) et l’ascension finale vers Megève, pour un total de 3’300 mètres de dénivelé positif.

La première ascension de la journée a emmené les coureurs au sommet du Col de l’Encrenaz, une amorce plutôt soft avant à ce qui attend les participants dans les jours à venir. Les coureurs ont rapidement quitté la campagne suisse puis française pour s’attaquer à la vraie montagne et découvrir de très beaux paysages alors qu’ils prenaient de l’altitude. Le Col de Joux Plane a offert un panorama impressionnant sur le Mont-Blanc aux coureurs qui ont réussi à détacher leurs yeux du guidon.

La dernière ascension de la journée s’est avérée être la plus difficile. C’est avec des jambes lourdes et sous des températures élevées que les coureurs ont attaqué les lacets et les pourcentages les plus élevés des 11 derniers kilomètres avant de franchir la ligne d’arrivée à Megève.

Plus de 100 coureurs ont passé plus de 7 heures sur le vélo hier !

Crédit photo : https://www.hauteroutealps.org

Auteur/autrice

spot_img
- Sponsorisé -Récupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de Donnèe

à lire

Reportages