Récupération de Donnèe
28.3 C
Nice
21 juillet 2024

L’Ovalie orpheline de son petit caporal

Derniers Articles

fouroux.jpg

On ne reverra plus sa silhouette devant un micro tentant de donner un peu de sa passion à un sport qui l’a fait capitaine puis sélectionneur de l’équipe de France de rugby pendant de nombreuses années. Jacques Fouroux a rejoint le grand terrain céleste des rugbymen du monde samedi soir peu après 22h en succombant à un malaise cardiaque.

J’ai consacré une partie de ma vie à cette balle ovale dont le rebond est si incertain et c’est au poste de demi de mêlée cher à cet emblème du rugby que j’ai évolué pendant 15 ans en ne ratant aucune de ses prestations éclatantes en équipe de France. Mais les clubs d Auch, La Voulte, Grenoble ou Cognac se souviennent encore des performances de ce petit gabarit si grand par son talent.

Sur le terrain comme dans les vestiaires, il avait su imposer sa griffe et c’est un grand personnage, dont le monde de rugby devra apprendre à faire sans, qui est parti avec comme souvenir une belle victoire de Auch sur le Stade Bordelais, samedi dernier.

Il s’est éteint chez lui à Auch, certes beaucoup trop tôt, mais en laissant derrière des souvenirs, des amis et des valeurs qui font que ce sport de « gentlemen » est aujourd’hui un des sports collectifs majeurs en France comme dans le Monde.

Adieu Monsieur le Petit Caporal, salut Jacques !

Auteur/autrice

spot_img
- Sponsorisé -Récupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de Donnèe

à lire

Reportages