Récupération de Donnèe
23.2 C
Nice
28 mai 2024

Présidentielles 2007 : Et maintenant le second tour !

Derniers Articles

sarko-royal-2.jpg Troisième dans le scrutin national François Bayrou (18,3 %) devrait être l’objet de nombreuses convoitises dans les jours qui suivent et il n’est pas un secret que le patron de l’UDF est plus proche du PS que de l’UMP. Jean-Marie Le Pen et le FN n’auront pas réussi leur pari de faire aussi bien qu’en 2002 et avec un score de 11,5 %, c’est une grosse déception pour les nationalistes français. Olivier Besancenot remporte le duel de la gauche anti-libérale avec un très bon score de 4,5 %.

Si on devait analyser ce top 5, Ségolène Royal semble la mieux placée avec un soutien qui vient de tomber de la part de Marie-George Buffet qui est la première à appeler ses électeurs à votre Ségolène Royal au second tour rejointe rapidement par Dominique Voynet. Le combat est donc bel et bien lancé jusqu’au 6 mai qui donnera le nom du prochain chef d’Etat français.

En mettant de côté les 7 millions d’électeurs de François Bayrou, on s’aperçoit que la droite et l’extrême droite rassemblent 45% des suffrages, la gauche et l’extrême gauche seulement 36%. Ce simple calcul arithmétique permet de comprendre lequel des deux candidats du second tour a le plus intérêt de draguer François Bayrou. Après les premières déclarations télévisées, difficile de dire pour qui le candidat de l’UDF va appeler à voter, si jamais il appelle à voter… Sur TF1, on a vu Jean-Louis Borloo, soutien de Nicolas Sarkozy, se rapprocher de François Bayrou. A gauche, Bernard Kouchner a renouvelé son souhait d’allier le PS avec le centre. Dans les quinze jours à venir vont se multiplier les flatteries. Les 18% de François Bayrou sont la clé du second tour à tel point qu’on peut se demander s’il n’est pas le grand vainqueur du premier tour malgré sa troisième position.

Jean-Marie Le Pen, présent au second tour en 2002, a contesté le choix des Français, leur reprochant de vouloir conserver le système.

Le combat des phrases chocs a commencé. Ségolène Royal veut obtenir les voix du refus de la peur, rendre le sourire aux Français autour d’une France neuve. Nicolas Sarkozy parle de rassembler autour du rêve Français.

Les chiffres de la présidentielle 2007

– Nicolas Sarkozy : 31,11 %
– Ségolène Royal : 25,83 %
– François Bayrou : 18,55 %
– Jean-Marie Le Pen : 10,51 %
– Olivier Besancenot : 4,11 %
– Philippe de Villiers : 2,24 % à 3 %
– Marie-George Buffet : 1,94 %
– Dominique Voynet : 1,57 %
– Arlette Laguiller : 1,34 %
– José Bové : 1,32 %
– Frédéric Nihous : 1,15 %
– Gérard Schivardi : 0,34 %

Auteur/autrice

spot_img
- Sponsorisé -Récupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de Donnèe

à lire

Reportages