Récupération de Donnèe
14.6 C
Nice
19 avril 2024

Le Conseil municipal fait la guerre aux dark stores

Derniers Articles

Après Paris et Lyon, c’est maintenant au tour de Nice d’accueillir les dark stores.

Ces supermarchés de l’ombre prennent la forme d’entrepôts de stockage qui n’accueillent pas de client physique, basant leur offre uniquement sur la livraison à domicile. Propulsés par la crise sanitaire et ses nombreux confinements, ces Dark Store s’installent stratégiquement en centre-ville afin de garantir à leur clientèle un temps de livraison record.

Ces nouveaux commerces ont soulevé le débat au Conseil municipal qui considère qu’ils viennent perturber l’attractivité et l’animation du centre-ville. Le conseil Municipal dénonce également des nuisances occasionnés par le ballet des livreurs dont se sont plaints les riverains.

Par ailleurs, le conseil a également constaté que la ZFE (Zone Faibles Émissions), mise en place le 31 janvier 2022 se trouve altéré par les activités de livraison des dark stores qui font appel à des poids lourds, et ce, plusieurs fois par jour, afin d’alimenter leurs entrepôts.

Ces dark store n’ont rien d’illégal et la ville ne peux pas empêcher leur implantation. Ainsi, pour limiter ces problématiques, le Conseil municipal a donc voté un programme d’encadrement et de régulation de ces commerces. La ville de Nice sera donc dorénavant très attentive. Chaque changement de destination d’un local, notamment de commerce en entrepôt, nécessite une déclaration. Les institutions locales seront également en alerte sur le bon respect des dispositions qui incombent aux Plans locaux d’urbanisme. 

Auteur/autrice

spot_img
- Sponsorisé -Récupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de Donnèe

à lire

Reportages