23.2 C
Nice
6 juillet 2022
23.2 C
Nice
6 juillet 2022
spot_img

Derniers Articles

Piqûre de méduses : soulager la douleur

2 min de lecture

Ces dernières 48h les baigneurs signalent en masse les méduses sur le bassin méditerranéen. 

Les méduses sont de retour

Avec la chaleur caniculaire de ces derniers jours, les baigneurs se multiplient sur nos côtes. Et pourtant, elles aussi sont arrivées. Transparentes et colorées, les méduses se sont installées sur nos plages. 

Ainsi, le site meduse.acri.fr, dont le but est de recenser la présence ou l’absence de méduses sur les côtes de la mer Méditerranée, reçoit des signalements en masse.

Source : meduses.acri.fr le 19 juin 2022

Bien que bénigne dans la majorité des cas, la piqûre de méduse fait partie des douleurs dont-on se souvient et que l’on préfère éviter. 

Chez Nice Premium on vous donne des astuces pour soulager la douleur en cas de piqûre. 

Ces conseils sont valables uniquement si la personne piquée ne présente pas de signe de réaction grave (gêne respiratoire…) ou de piqûre sur le visage. Dans un de ces cas il faut consulter un médecin immédiatement

Ce qu’il faut faire

  • Sortir de l’eau
  • Retirer délicatement les éventuels fragments de tentacules avec un objet fin comme un bout de carton. 
  • Déposer du sable mouillé et frotter délicatement pour ôter les résidus de filaments urticants. 
  • Rincer abondamment avec de l’eau de mer
  • Approcher la plaie d’une source de chaleur. Le venin des méduses est thermolabile, c’est à dire qu’il se dissout à la chaleur. 
  • Mettre du vinaigre sur la plaie. Bien que cette solution soit douloureuse elle va permettre d’éliminer les vésicules urticantes laissées par la méduse. 
  • Se rendre au poste de secours le plus proche pour désinfecter la plaie et peut-être appliquer une pommade antihistaminique si nécessaire. 

Ce qu’il ne faut pas faire

  • Contrairement à une idée reçue (largement popularisée par un certain Joey Tribiani…) uriner sur une piqûre de méduse n’aidera pas. Au contraire, l’urine risque d’aggraver la douleur et de créer une surinfection. 
  • Rincer à l’eau douce. Cela aurait pour effet de risquer d’éclater les éventuelles cellules restantes et d’en libérer le venin. 
  • Mettre de l’alcool sur la plaie. 
  • Sucer la plaie dans l’espoir d’aspirer le venin. 
  • Inciser la plaie. 

Un dernier conseil, ne touchez pas une méduse échouée sur la plage. Ses tentacules restent urticants après sa mort. 

à lire

Reportages