23.2 C
Nice
6 juillet 2022
23.2 C
Nice
6 juillet 2022
spot_img

Derniers Articles

PACA : un chèque de 500 euros pour la conversion au bioéthanol

3 min de lecture

Depuis début mars, la région PACA a doublé son aide relative à la conversion d’un véhicule au bioéthanol. Son montant passe donc de 250 à 500 euros. On revient sur cette subvention dans cet article, ainsi que sur les raisons d’opter pour une conversion au carburant bio.

Une aide qui se termine le 30 juin

Jusqu’au 30 juin, la région Provence Alpes Côte d’Azur (PACA) prend en charge l’installation du kit de conversion au bioéthanol, à hauteur de 500 euros. Cela comprend la fourniture, ainsi que la pose du dispositif par un installateur habilité, dans une limite de 50 % du coût. Une fois installé, ce système permet de réaliser des économies de carburant, à hauteur de 40 % sur un plein. Un point non négligeable, même si cela représente un certain investissement. Le prix d’un boîtier peut en effet être compris entre 700 et 1 600 euros. À noter que cette aide a été étendue aux professionnels de la mer et aux navires de plaisance. Mais quelles sont les raisons de convertir un moyen de locomotion comme la voiture au bioéthanol ?

Pourquoi convertir son véhicule au bioéthanol ?

La première raison de convertir son véhicule au carburant bio reste son prix, moins élevé que celui de l’essence ou du diesel. Il est en effet moins taxé par l’État, qui cherche à encourager son utilisation. Bien qu’une voiture consomme légèrement plus, les économies réalisées sur le long terme sont belles et bien présentes. Une tendance qui se confirme avec la récente hausse du prix des carburants. Plus écologique et produit à partir de céréales ou de betteraves, l’E85 émet 90 % de particules fines et 50 % de CO2 en moins, en comparaison à l’essence. Par ailleurs, il ne demande pas de forage et possède donc un bilan carbone neutre pour ce qui est de sa production. Aujourd’hui, le bioéthanol est incorporé en petites quantités dans certains carburants, à l’exemple du Sans Plomb 95-E10. Et si vous veniez à changer d’automobile et à en acheter une nouvelle, en plus d’y installer un boitier bioéthanol, profitez-en pour faire un changement de titulaire de carte grise. Une mise à jour de cette dernière doit en effet être réalisée lorsqu’une conversion au bioéthanol est effectuée.

Conversion au bioéthanol, quelles conséquences sur la carte grise ?

L’immatriculation d’une voiture modifiée répond à des règles bien particulières. Ainsi, la carte grise doit être refaite dans le cas d’une conversion au E85. La démarche est d’ailleurs à réaliser sous un mois à partir du moment où le kit a été installé. Passé ce délai, le conducteur et propriétaire du véhicule s’expose à une amende forfaitaire de 135 euros et dont le montant peut atteindre les 750 euros en cas de majoration. Une fois la modification effectuée, l’automobile est considérée comme propre, ce qui permet de réduire le prix de la carte grise. Ainsi, il est possible de bénéficier d’une exonération totale sur le coût de la taxe régionale. Il vous suffira donc de faire la demande d’immatriculation via le site de l’Agence Nationale des Titres Sécurisés ou à partir de tout autre site agréé par le Trésor Public et habilité par le Ministère de l’Intérieur.

à lire

Reportages