Récupération de Donnèe
20.2 C
Nice
20 mai 2024

Nice reçoit Le Mans pour tirer un trait définitif sur Lyon

Haïkel Regaieg
Haïkel Regaieg
Journaliste correspondant à Paris pour Nice Premium. Spécialiste en Marketing, Stratégie et Communication. Passionné d'aéronautique et de musique.

Derniers Articles

jpg_nice-le-mans-2.jpg Une première défaite à domicile lors de la première journée face à Lorient (0-1) vite effacée par une belle victoire en déplacement à Lille (1-3) lors de la deuxième journée pour enchaîner sur une victoire au Mans contre Saint Etienne (1-0) et le carton à Nantes (1-4) pour enfin terminer lors de la dernière journée par une défaite maison face à Toulouse (1-2), et voilà les hommes de Yves Bertucci qui se retrouvent 5ème ex-aequo au classement de la Ligue 1 avec leurs futurs adversaires. Si la saison n’était pas à ses débuts, on pourrait même parler de matchs entre prétendants à l’Europe mais ce ne sera pas la fin du monde en cas de défaite pour les deux formations. Le match fera d’ailleurs son spectacle au Mans puisqu’un écran géant sera installé sur la Place de la République et, dès 16h, des animations et des des jeux cadeaux précéderont la retransmission gratuite de la rencontre. Un petit pincement au cœur sera à prévoir en marge de la rencontre avec la disparition de Robert Jarry, Maire du Mans de 1977 à 2001 et grand artisan de la réussite du club.

Côté niçois, après le vif coup d’œil aux arbitres de la soirée qui seront Antony Gautier au sifflet assisté de Fredji Harchay et de Stéphane Mercier, les entraînements dans la joie et la bonne humeur font plaisir à voir et la péripétie arbitrale semble derrière un commando qui travaille toujours aussi dur sous la coupe d’un Frédéric Antonetti d’un fatalisme peu commun.
En effet, le coach insulaire, habitué aux coups d’éclats, a finalement choisi de ne pas envenimer une situation qui est déjà assez grotesque, ou bien l’humour corse est de mise afin de prouver à certains que si on veut vraiment changer, on le peut !
Un Frédéric Antonetti qui ne devrait donc pas avoir trop de mal à aligner une équipe proche de son équipe type mais qui devra aussi composer avec les quatre cartons jaunes reçus à Lyon (Kanté, Hognon, Bamogo et Faé) et le rouge récolté par Cyril Rool.

Un match qui s’annonce à couteaux tirés entre deux équipes qui rêvent de rester dans la première moitié du classement et dont le cauchemar serait de voir l’adversaire s’éloigner à trois longueurs. Reste la possibilité d’un nul comme l’an dernier (0-0) et en 2006/07 (3-3).

Faites-vos jeux !

Vidéo issue de Web TV Nice www.webtvnice.com
Cette vidéo est issue du site Web TV Nice Web TV Nice vidéos

Auteur/autrice

spot_img
- Sponsorisé -Récupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de Donnèe

à lire

Reportages