Récupération de Donnèe
25.6 C
Nice
19 juillet 2024

Ligue 1 : Nice freine Rennes dans sa course à l’Europe

Derniers Articles

Après avoir perdu toute chance de se qualifier pour l’une des coupes d’Europe, l’OGC Nice recevait Rennes pour le compte de la 34e journée de Ligue 1 avec pour objectif de confirmer le bon résultat obtenu la semaine dernière.

Il faut dire que les Aiglons traversent une période compliquée avec seulement une victoire sur leurs huit derniers matchs de championnat.
Et face à une équipe qui peut légitimement rêver d’une place dans le top 5 cette saison, les Niçois voient leurs adversaires du jour prendre le jeu à leur compte en début de rencontre. En place défensivement, les joueurs de Didier Digard s’en remettent à du jeu en contre durant la première mi-temps. Sans réussite, un peu à l’image de Terem Moffi qui manque sa dernière passe pour offrir un bon ballon de but à son partenaire Badredine Bouanani. Côté Rennais, la connexion entre Benjamin Bourigeaud et Jérémy Doku fait mal à la défense niçoise mais Kasper Schmeichel veille au grain et doit s’employer à plusieurs reprises pour conserver sa cage inviolée.

La rencontre s’emballe

A la reprise, les Niçois reviennent avec de meilleures intentions. Gaëtan Laborde sonne la charge d’une frappe contrée suite à une belle action amenée par Terem Moffi. Trois minutes plus tard, Gaëtan Laborde remet ça sur un centre de Badredine Bouanani. L’ancien Rennais trompe Steve Mandanda du plat du pied sans célébrer son 12e but de la saison.

Il faut attendre la 68e minute de jeu pour revoir Benjamin Bourigeaud s’illustrer sur coup franc d’une belle frappe qui passe juste à côté de la cage Niçoise. Une occasion qui aurait pu changer le cours de la rencontre puisque deux minutes plus tard c’est sur une grosse erreur défensive d’Arthur Theate que Terem Moffi vient crucifier les Rennais (2-0).

Buteur à l’aller, Benjamin Bourigeaud relance son équipe sur un service de Karl Toko Ekambi d’une frappe surpuissante à l’entrée de la surface de réparation. La partie est relancée.

En fin de match, Jérémy Doku offre un ultime centre sur la tête d’Amine Gouiri qui passe juste au-dessus de la barre transversale et scelle le sort des bretons.

Deuxième succès de rang pour l’OGCN qui se rassure sur sa pelouse avant de se rendre à Strasbourg la semaine prochaine.

Auteur/autrice

spot_img
- Sponsorisé -Récupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de Donnèe

à lire

Reportages