30.1 C
Nice
10 août 2022
30.1 C
Nice
10 août 2022
spot_img
Lorenzo Sinic
Lorenzo Sinic
Journaliste pour Nice Premium depuis Juillet 2021. Responsable de la publication et des podcasts de Nice Premium. Rédacteur principal pour les catégories "Sport" et "OGC Nice".

Derniers Articles

OGC Nice – Mercato : l’énorme chantier en vue pour cet été

6 min de lecture

Comme c’est le cas depuis plusieurs années, l’OGC Nice devrait, sauf surprise, faire partie des clubs de Ligue 1 qui vont animer le mercato estival. Même avec 55 millions dépensés cette saison, la direction et les fans du Gym ont pu voir que l’effectif azuréen avait encore des limites. Plusieurs postes de l’équipe doivent être renforcés, voici le chantier qui attend la direction cet été.

Si l’OGC Nice veut livrer encore un meilleur football dans ce nouvel exercice 2022-23 que celui de cette saison écoulée, Jim Ratcliff et INEOS sont bien conscients qu’il va falloir sortir le chéquier. Malgré la qualification pour les barrages de la Conférence Ligue, cette saison du Gym se termine avec un goût de déception. En effet, fin mars, le club azuréen était en pleine bataille pour le podium et pensait encore à remporter un premier titre depuis 1997 avec la Coupe de France.

Mais malheureusement, les Aiglons se sont effondrés durant le mois d’avril en perdant la finale face à Nantes et en descendant peu à peu au classement. C’est finalement pour les barrages de Ligue Conférence que les niçois se sont qualifiés, une déception alors que la Ligue des Champions était à porter presque toute la saison. Cette fin d’exercice médiocre a réveillé des tensions au sein du club, en particulier entre le coach Christophe Galtier et le directeur du football Julien Fournier à propos des choix faits par ce dernier lors des derniers mercato. Le propriétaire du Gym a tranché entre les deux hommes et c’est Fournier qui devrait quitter le club.

Même si on peut penser que les cibles du mercato niçois changeront avec le départ de Fournier, les postes à renforcer ne devraient pas évoluer sauf départ imprévu.

1/ Gardien

C’est l’un des postes qui a le plus satisfait cette saison, mais pourtant, il risque d’avoir du changement. Avec un Walter Benitez peut-être dans la meilleure forme de sa carrière en championnat et un Marcin Bulka prometteur et décisif en Coupe de France, les gardiens niçois ont montré un beau visage dans cet exercice. Cependant, le contrat du portier argentin possède une clause de prolongation en cas de qualification en Ligue des Champions. Comme cette condition n’a pas été remplie, le 30 juin prochain, il ne sera plus niçois. Un challenge peut être plus ambitieux pourrait potentiellement lui plaire alors qu’il arrive dans un moment charnière de sa carrière. Le club azuréen dispose d’une option d’achat pour son remplaçant Marcin Bulka, le polonais devrait bien être à Nice l’an prochain mais pas sûr qu’il le soit avec le statut titulaire. Dans tous les cas, l’OGC Nice va devoir recruter un gardien capable de jouer les doublures ou de concurrencer Bulka.

2/ Latéral gauche

Même si le jeune Melvin Bard a montré de belles choses cette saison, l’ancien lyonnais est pour l’instant le seul défenseur gauche de profession de l’effectif 2022-23. La saison avait débuté avec Hassane Kamara, mais l’Ivoirien s’était envolé pour l’Angleterre et Watford en janvier. Il est remplacé par un ancien du club, Jordan Amavi qui arrive en prêt depuis Marseille. Le natif de Toulon n’a pas été très en vue, gêné par plusieurs blessures. Au final, il n’a disputé que 7 matchs et ne verra pas son option d’achat levée par son club de cœur. Le recrutement d’un latéral gauche apparaît donc comme une priorité. On peut aussi estimer que c’est un joueur d’expérience qui sera recherché, capable de concurrencer et faire progresser Bard.

3/ Défenseur central

Une autre satisfaction de cette saison, c’est la charnière centrale Dante-Todibo. Si le Gym a réussi à être la deuxième meilleure défense de Ligue 1, c’est en grande partie grâce aux prestations de cette paire. Malgré tout, en fin de saison, le capitaine brésilien a commis quelques erreurs et semblait en difficulté physiquement, rien d’étonnant à 38 ans. Pour suppléer Dante ou Todibo, Christophe Galtier peut s’appuyer sur Flavius Daniliuc, mais il faudra tout de même disposer d’un autre joueur à ce poste. Certes, Danilo Barbosa peut jouer ce rôle, mais son aventure niçoise devrait logiquement bientôt prendre fin.

4/ Latéral droit

Ce poste diffère des précédents puisque Nice dispose déjà de trois joueurs comme latéral droit : Lotomba, Atal et Daniliuc. Cependant, avec les blessures à répétition d’Atal, les performances peu convaincantes de Lotomba et Daniliuc comme suppléant de Todibo/Dante, il semble assez important de renforcer ce poste. Si une offre arrivait pour Lotomba ou Atal, il ne serait pas forcément illogique de négocier un départ. Un latéral offensif, capable d’adresser de bons centres à ses attaquants ce qu’on a très peu vu cette année.

5/ Milieu créateur

Le milieu de terrain azuréen est déjà bien fourni (Thuram, Rosario, Boudaoui, Lemina, Schneiderlin° mais Christophe Galtier aimerait disposer d’un profil différent, plus créatif et plus offensif. En effet, avec Rosario, Lemina et Thuram on retrouve des joueurs avec une grosse activité, un physique imposant avec peu de qualités offensives malgré une belle progression de Khephren dans ce secteur). Boudaoui est le seul milieu avec une vocation offensive et recruter un meneur de jeu en retrait ou un milieu pouvant être décisif par la passe semble nécessaire.

6/ Ailier droit

Avec le recrutement de Stengs cet été et celui de Brahimi cet hiver, les supporters pouvaient imaginer que l’avenir de l’aile droite niçoise était tracé. Mais ça ne s’est pas passé comme prévu, Stengs n’ayant montré que très peu de choses en première partie de la saison est devenu un simple remplaçant. Bilal Brahimi a certes un potentiel indéniable, mais semble encore beaucoup trop juste pour devenir un titulaire à part entière.
L’arrivée d’un ailier d’un plus grand niveau, avec une expérience dans les gros matches pourrait être l’une des priorités de Galtier pour ce mercato.

7/ Buteur

Encore une fois, c’est un secteur qui remplit, mais qui va connaître des évolutions. L’OGC Nice dispose déjà de Delort, Gouiri, Dolberg et Guessand. Excepté Delort arrivé l’été dernier et auteur d’une saison remarquable, les trois autres attaquants ne sont pas complètement certain d’être au Gym l’année prochaine. Le départ de Kasper Dolberg semble tout de même inéluctable, le danois a vécu une saison très compliquée où il n’a marqué que 6 fois et offert 2 passes décisives. Au-delà de son impact sur le terrain, c’est aussi son attitude qui lui a plusieurs fois été reprochée. Disposant d’une belle valeur marchande (20 millions), il pourrait servir à renflouer les caisses. Son remplaçant devrait être un joueur prometteur ayant déjà prouvé dans le Top 5 (Série A, Liga, Premier League, Bundesliga, Ligue 1)

à lire

Reportages