20.9 C
Nice
1 octobre 2022
20.9 C
Nice
1 octobre 2022
spot_img

Derniers Articles

La Région PACA se veut terre de Sport

3 min de lecture

Dans une volonté d’amplifier une dynamique autour du sport français, le Gouvernement a lancé en 2018 un chantier national autour de la question de la gouvernance du modèle sportif. Instituée par la loi du 1er août 2019, l’Agence nationale du Sport concrétise cette nouvelle gouvernance à l’échelon national, appuyée par des conférences régionales.

La Conférence Régionale du Sport en Provence Alpes Côte d’Azur, mise en place le 13 avril dernier par M. le Préfet Christophe Mirmand, se veut le porte-voix du Sport dans toutes ses dimensions. Présidée par le représentant du mouvement sportif (deuxième région en France dans ce cas sur les 9 Conférences déjà installées), c’est une démarche collective au service de tous.


La conférence régionale du sport réunit 53 membres issus de quatre collèges : le collège de l’Etat; le collège des collectivités territoriales; le collège du mouvement sportif; le collège du monde économique et social

Lors de la première assemblée plénière, les 53 membres de la Conférence régionale du Sport ont élu, président Hervé Liberman, Président du CROS Provence Alpes Côte d’Azur; et deux vice-présidents Jean-Daniel Beurnier, membre élu de la Chambre Régionale de Commerce et d’Industrie Provence Alpes Côte d’Azur; Laurent Bonnet, adjoint au sport de la ville de Toulon, conseiller métropolitain TPM.

Ils exerceront un mandat de cinq ans, renouvelable une fois.

La mise en place de la Conférence régionale du sport va permettre d’établir un diagnostic territorial du sport local et de tracer les principaux axes d’une politique sportive territoriale. Elle s’appuiera sur l’intelligence collective pour aboutir à une stratégie de développement sportive concertée, cohérente et ambitieuse. Les résultats conduiront à la rédaction d’un Projet Sportif Territorial (PST) pour les cinq ans à venir et impulseront une nouvelle dynamique partenariale sur le territoire.

« Notre objectif est de créer une vraie dynamique économique autour du sport, car notre région possède tous les atouts pour cela, – souligne Hervé Liberman. Notre mission est de faire du sport, une des filières d’excellence et un levier du développement économique du territoire afin de créer des transversalités autour du sport entre le tourisme, la culture et la santé ».

Le document – présenté lors d’un point-presse en distanciel par les trois dirigeants- met en évidence que les nouveaux axes de développement devront être particulièrement attentifs au respect des enjeux environnementaux, économiques et sociétaux, avec deux rendez-vous planétaires :
La Coupe du Monde Rugby en 2023 (accueil à Marseille et à Nice des matchs de poule et les Matchs des demi-finales à Marseille). Les épreuves de Voile à Marseille lors des Jeux Olympiques et Paralympique 2024.

« Ces deux évènements, et leurs héritages, devront être réussis pour prouver que notre territoire est une véritable terre d’accueil des grands événements. Dès la fin des JO de Tokyo cet été, l’heure sera venue des JO 2024 » a déclaré Hervé Liberman.

à lire

Reportages