30.1 C
Nice
10 août 2022
30.1 C
Nice
10 août 2022
spot_img

Derniers Articles

Imaginarium : Exposition d’art vidéo & numérique à Cap 3000

5 min de lecture

Du 25 février au 11 juin 2010 au Module, l’espace d’art de Cap3000.

Pour débuter l’année 2011, le Module s’aventure dans l’univers du numérique en présentant une sélection de créations de deux artistes-: Régis Cotentin et Thomas Israël développent l’un à Lille et l’autre à Bruxelles, des oeuvres qui sont à la croisée des derniers développements de l’art vidéo et de la création numérique.

De ces oeuvres singulières, qui se jouent des codes spatio-temporels, se dégage comme une impression de volupté, de plaisir. Impression qui va pourtant à l’encontre des conceptions et esthétiques glacées du tout pixel.
Venez au Module vous plonger dans cet « Imaginarium », vivier de nos dérives et de nos fantasmagories contemporaines.

Régis Cotentin et Thomas Israël développent l’un à Lille et l’autre à Bruxelles, des oeuvres qui sont à la croisée des derniers développements de l’art vidéo et de la création numérique. Depuis quelques décennies déjà la création numérique, fruit de la rencontre entre les pratiques artistiques interdisciplinaires et les outils multimédia, bouleverse non seulement notre notion de l’image mais également notre rapport au monde qui nous entoure.
Les artistes s’emparent de ces technologies pour nous emmener dans des univers parallèles.

Avec Imaginarium qui comme son nom l’indique ouvre les portes à d’autres imaginaires d’aujourd’hui et de demain, des oeuvres récentes de Régis Cotentin et Thomas Israël dont le travail est soutenu par Transcultures, Centre interdisciplinaire des cultures électroniques à Mons en Belgique, sont aujourd’hui réunis au Module.

Cet espace dédié aux arts contemporains à Cap3000 s’ouvre, pour la première fois, à ces nouvelles formes audio-visuelles artistiques.
Les installations vidéo de Régis Cotentin nourrie par une grande culture cinématographique (de Stanley Kubrick à David Lynch) sont autant de rêves éveillés emprunts d’une grâce et d’une sensualité mystérieuse. Les oeuvres interactives et les « sculptures électroniques » de Thomas Israël partagent cet attrait pour le corps féminin et une certaine poésie à -eur de peau qui n’interdit pas, à l’occasion, l’humour. Ces deux créateurs reconnus à l’international, portent un regard singulier sur ces métamorphoses qui nous fascinent en ce début de XXIème siècle. Inclassables, leurs oeuvres hybrides séduisent et
intriguent, nous invitant à nous plonger dans un singulier « Imaginarium ». L’un et l’autre nous renvoient à notre intimité, avec sensualité et subtilité. De ces oeuvres singulières qui se jouent des codes spatio-temporels, se dégage une impression de volupté, de plaisir, qui va pourtant à l’encontre des conceptions esthétiques glacées du tout pixel.
Bonne plongée dans cet « Imaginarium », vivier de nos dérives et de nos fantasmagories contemporaines.-»
Philippe Franck, Commissaire artistique.

Une proposition de Sandrine Mons pour le Module.

Espace Médiathèque :

A l’occasion de l’exposition Imaginarium, le Module met à la disposition de ses visiteurs une bibliothèque et un espace de lecture. Cet espace permettra aux intéressés d’en apprendre plus sur les arts sonores et numériques : la naissance de ce courant artistique, ses ambassadeurs…
L’espace bibliothèque/médiathèque sera également un espace d’information sur l’activité culturelle et artistique de la région. Un certains nombre de magazines, agendas et guides des manifestation seront mis à la disposition du public, pour que chacun puisse, en sortant du Module, continuer sa visite !
Espace gratuit, ouvert du mardi au samedi, de 13h à 19H
discussion avec le public.

  • LE MODULE
    Espace d’expositions
    Le Module est un espace d’exposition et d’expressions de 250 m2 récemment
    inauguré à cap3000, centre commercial haut de gamme de la Côte d’Azur. Le
    Module exploite cette originalité, en proposant dans la région un regard
    artistique périphérique sur la création contemporaine. La programmation du
    Module et son lieu d’implantation sont les deux piliers de sa singularité.
    En créant le Module, Cap3000 souhaite soutenir la vie culturelle locale en
    proposant des projets originaux, qui favorise et encourage l’activité artistique
    de la région.
    En tant qu’espace d’art et de médiation, le Module a deux missions-:
    Proposer un regard nouveau sur les créations contemporaines et sur la
    diversité de leurs expressions artistiques. A travers sa nouvelle
    programmation, le Module tente de regarder et de donner à voir différentes
    pratiques telles que le design, l’illustration, la danse, la céramique, la
    mode, la BD, la vidéo, la scénographie…
    Le Module défend toutes les formes d’activités artistiques et, en particulier
    celles qui se nichent en périphéries, aux frontières, les chemins de traverses de
    l’art contemporain, ces formes d’expressions qu’on ne trouve habituellement
    pas dans les galeries et autres centres d’art de la région. Offrir une vision, à la
    fois éclectique et spéci-que, de la création contemporaine, tel est le projet
    artistique du Module et de ses créateurs.
    Proposer un nouveau lieu ouvert et tourné vers les publics-: Le projet du
    Module a pour principal objectif de rapprocher les arts des publics.
    Souhaitant s’orienter vers un public plus large à la fois de connaisseurs,
    d’amateurs et de curieux, le Module est venu s’implanter à proximité de
    cap3000, unité commerciale incontournable de la vie moderne et niçoise. Le
    Module a décidé de s’adapter aux nouveaux comportements, et aux nouvelles
    habitudes des publics.
    Sa programmation est aussi le re-et d’une volonté
    d’interaction avec le public-: les artistes et créateurs qui investiront le Module
    seront impliqués dans cette recherche de proximité, d’échange et de
    rencontres.
    A chaque nouvelle exposition, l’espace installe une passerelle entre la
    discipline, l’artiste et le public.
    C’est dans cette optique que chaque projet sera
    rythmé par des conférences, rencontres avec les artistes, ateliers jeunes
    publics… de la documentation sur le sujet traité sera également mise à
    disposition des visiteurs.

à lire

Reportages