Récupération de Donnèe
11 C
Nice
24 février 2024

Un voyage enchanté de Texas à Tinariwen mardi au Nice Jazz Festival

La 3e soirée du Nice Jazz Festival n’a pas dérogé aux 2 précédentes en offrant au public une belle brochette d’artistes. De la belle et talentueuse Beth Hart à la fougueuse Sharleen Spiteri du groupe Texas en passant par Tinariwen, Dr John, Jimi Brown Experience et Trombone Shorty, la palette musicale a été vaste et bien maîtrisée.


logonjf3.jpgRien n’est plus agréable qu’un concert d’été en plein air, sous une fine brise marine. C’est à peu de choses près le résumé de cette 3e soirée de l’édition 2012 du Nice Jazz Festival, qui se déroule à Nice jusqu’au 12 juillet 2012.

Beth Hart et Jimi Brown Experience ont eu la lourde tâche de lancer les festivités de la soirée sur les deux scènes du NJF (pour les intimes). Avec le guitariste de talent Joe Bonamassa, l’américaine Beth Hart qui sait faire le grand écart dans les styles musicaux a tout de même rendu hommage aux standards du Jazz. Les niçois Jimi Brown Experience ont également fait la démonstration de l’accord possible entre les rythmes portés par les grands Jimi Hendrix et James Brown.

Deux continents ont ensuite pris la relève avec un « blues touareg » hypnotique mis en valeur par Tinariwen et des sons blues de la Nouvelle Orléans en la personne de Dr John, alias Mac Rebennack (USA). Ces deux continents ont su mélanger ces belles musiques du monde. N’oublions pas que le talent de Tinariwen a été récompensé par les Grammy Awards 2012 dans la catégorie « Musique du monde ».

Mais s’il y a bien un groupe qui sait se servir de ses instruments, c’est bien Texas. Sharleen Spiteri, leader du groupe a fait danser le public de la scène Masséna en égrenant un à un les tubes qui ont fait la réputation de ces écossais. Le groupe s’était fait rare ces dernières années (remarque que la chanteuse n’a pas manqué de rappeler), mais il a su se reformer pour offrir au public azuréen une magnifique bouffée de… nostalgie et de plaisir à l’état pur.

Trombone Shorty & Orleans Avenue a encore une fois mis le feu au Théâtre de Verdure. Déjà présents l’année dernière au même endroit, ils peuvent désormais se targuer d’avoir été invité par le Président américain, Barack Obama en février 2012 lors du « Black History Celebration Month ». En constante croissance, ils ont su mûrir et reproduire leur exploit de l’année passée. Gageons que le futur sera encore plus prometteur pour eux.

Auteur/autrice

spot_img
- Sponsorisé -Récupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de Donnèe