Récupération de Donnèe
12.8 C
Nice
24 février 2024

Les arènes de la soul music au Nice Jazz Festival

Derniers Articles

jazzsoulhayes.jpg ISAAC HAYES – scène Jardin – 23h00

À l’occasion de son entrée en fanfare dans le Rock & Roll Hall of Fame, suivie de son retour hyper médiatisé à Memphis, Isaac Hayes retrouvait récemment les feux de l’actualité. Associé très tôt dans sa carrière à la maison de disques Stax qui a fait la gloire de la soul sudiste, le créateur de Shaft s’est rapidement imposé dans notre imaginaire collectif, autant comme acteur que comme chanteur. La sagesse, héritée de la grand-mère qui l’a élevé, associée à son élégance princière font de lui l’une des rares popstars issues de l’Amérique noire. Tout en poursuivant son action humanitaire au profit de l’Afrique, Hayes continue de prouver qu’il est un formidable maître de la scène.

jazzsoulbooker.jpg BOOKER T. & the MG’s – Arènes – 21h30

L’orchestre maison du Stax de la grande époque aura été le premier artisan du « son de Memphis ». Présents sur une longue liste de standards et de tubes engrangés par Carl et Rufus Thomas, Otis Redding, Sam & Dave et beaucoup d’autres, les MG’s occupent une place à part dans le panthéon de la musique populaire grâce à des standards tels que Green Onions et Soul Limbo. L’organiste Booker T. Jones, le guitariste Steve Cropper et le bassiste Duck Dunn se sont retrouvés à de rares occasions depuis la disparition il y a trente ans du batteur Al Jackson Jr. Accompagnés cet été par le rythmicien Steve Potts, ils entendent néanmoins prouver, à l’occasion des 50 ans de Stax, que le Memphis sound reste plus que jamais d’actualité.

jazzsoulburke.jpg SOLOMON BURKE – scène Jardin – 21h00

Récemment remarqué pour l’album « Nashville » dans lequel il met en lumière les liens de parenté entre soul et musique country, le Docteur Burke poursuit sa route à la tête d’un orchestre magistral. Monarque flamboyant avec sa couronne, son sceptre et sa traîne régalienne, le « King of Rock’n’Soul » a vendu plus de 20 millions de disques au long d’une carrière éblouissante parsemée de hits fabuleux : Cry To Me, Proud Mary, Got To Get You Off My Mind, Everybody Needs Somebody To Love… Maître à penser des Rolling Stones, cet évêque et chef spirituel de la House of God for All People est avant tout le pape de la Soul Music qu’il a contribué à faire naître avec Sam Cooke et Ray Charles.

jazzsoulwalker.jpg CHARLES WALKER – Arènes – 23h15

Ce soulman de la grande époque, émule d’Otis Redding, a enregistré abondamment dès les années soixante sous les couleurs de la célèbre marque Chess avant de trouver une place d’auteur chez Motown. Ce palmarès aurait pu permettre à Charles Walker de mêler son nom à celui des grandes figures de l’histoire de la soul, mais c’était sans compter sur son désir de poursuivre l’aventure. Avec le renouveau de la musique populaire reine de l’Amérique noire, Charles reprenait récemment le chemin des studios et de la scène où sa présence explosive fait de lui une valeur sûre dans tous les grands festivals.

jazzsoulelison.jpg JOHN ELLISON – scène Jardin – 19h30

Avec Sam & Dave, Otis Redding, Solomon Burke et Sam Cooke, Sir Ellison a contribué à donner ses lettres de noblesse à la musique soul. Révélé en Europe lors de ses précédents passages à Nice, il a choisi de revenir sur les lieux mêmes de ses triomphes pour retrouver la France.

jazzsoulgeno.jpg GENO YOUNG – scène Matisse – 22h00

Ce natif de Dallas au Texas, condisciple d’artistes aussi talentueux que Roy Hargrove, N’Dambi ou Norah Jones, doit sa carrière musicale à une autre camarade de lycée. Arrangeur et chef d’orchestre attitré de l’Erykah Badu des débuts, June Bugg (un surnom donné par Erykah) a pris son envol depuis que l’album « Ghetto Symphony » en 2004 lui a permis d’exprimer tout son talent de chanteur et d’auteur sur le circuit de la nu soul.

jazzsouljoby.jpg JOBY SMITH – scène Matisse – 20h30

Longtemps membre d’une chorale de gospel, Joby a appris son métier de chanteuse en fréquentant les studios parisiens comme choriste avant de se révéler pleinement sous les traits d’une chanteuse soul. Interprète originale, attentive aux subtilités du genre, elle entend bien séduire les amateurs de soul niçois avec son propre répertoire.


SOCCA JAZZ

jazzsoullinkage.jpg LINKAGE – 18 h 30 – Scène Matisse

Le projet présenté cet été à Cimiez est la suite logique d’une formule imaginée il y a quatre ans, et concrétisée par un premier album. Depuis, sous la direction du bassiste Zeeb, ce quartette afro-soul s’aventure aux confins du jazz, du funk, du hip-hop et du rock. La fusion peut alors s’opérer entre grooves musclés et gimmicks mélodiques, portés par la voix de Jaggae.

Auteur/autrice

spot_img
- Sponsorisé -Récupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de Donnèe

à lire

Reportages