Récupération de Donnèe
14.3 C
Nice
24 mai 2024

Liberté Chérie : Contre-sommet du G20 à Nice, le retour des inutiles !

Derniers Articles

Du 1er au 4 novembre, de 7000 à 10000 altermondialistes vont investir Nice, défiler dans les rues et organiser aux anciens abattoirs leur « contre-sommet » du G20. Le mardi 1er novembre, des milliers d’altermondialistes et « d’indignés » vont envahir les rues niçoises. Liberté Chérie se demande pourquoi ? Pour qui ?


Ils protestent contre la tenue du G20 à Cannes. Or le G20, c’est une réunion de 19 pays plus l’Union Européenne, qui se réunissent afin de favoriser la stabilité financière internationale et de créer des possibilités de dialogues entre pays industrialisés et pays émergents. Le G20 représente 85 % du commerce mondial et les 2/3 de la population mondiale.

Les altermondialistes s’opposent par conséquent au dialogue, à la lutte anticrise et finalement à la majorité de la population mondiale !

Leur unique fantasme est que chaque pays s’enferme dans une forteresse isolée, comme autrefois le dictateur Hodja dans son Albanie rouge. Evidemment, ils oublient de dire que depuis 1970, le revenu des pays en voie de développement a augmenté de 184 % et qu’en Chine le nombre d’individus vivant dans une pauvreté extrême a diminué d’environ 455 millions entre 1990 et 2005 : et ce grâce à la mondialisation qu’ils combattent !

Quant aux «Indignés », ces malheureux qui brandissent pour toute culture un seul livre, celui de Stéphane Hessel (22 pages, c’est court et c’est à leur portée), ils ne rêvent ni ne construisent rien, ils sont juste contre : contre tout !

A ces manifestants pathétiques, dénués de culture et nostalgiques d’un mai 68 qu’ils n’ont pas connu, on rappellera une phrase de Marx qui résume parfaitement leur situation : « L’Histoire se répète toujours deux fois : la première sous forme de tragédie, la deuxième sous forme de farce ».

N’oublions pas que les altermondialistes veulent « un autre monde », c’est-à-dire la destruction et l’embrasement de l’actuel !

Mais qui va payer les inévitables dégradations engendrées par ces manifestations ?

Les organisateurs ont beau tenter de rassurer riverains et commerçants, ils oublient de rappeler que lors de chaque rassemblement « altermondialiste », la violence se déchaine : à Madrid, à New York, à Gênes, à Johannesburg, à Rome….chaque fois ils ont pillé banques et magasins, brûlé les voitures, causés des millions d’euros de dégâts !

Est-ce le contribuable qui va devoir payer de sa poche les débordements de ces professionnels de la violence médiatisée en bandes organisées ?

L’association Liberté Chérie Nice Côte d’Azur déplore par conséquent que la contre-manifestation soit organisée dans un quartier du cœur de ville, fortement urbanisé et commercial et déplore par conséquent la venue de ces cohortes et s’inquiète des dégâts que ces habitués des manifestations violentes et destructrices vont infliger à notre ville !

Auteur/autrice

spot_img
- Sponsorisé -Récupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de Donnèe

à lire

Reportages