Récupération de Donnèe
20 C
Nice
27 mars 2023

Un concours national pour tester votre performance commerciale !

Derniers Articles

jpg_DSCN7834W-2.jpg

Comme le proclame Pierre Kosciusko-Morizet, le PDG de Priceminister et parrain de cette 5e édition de la Semaine nationale de la performance commerciale « la fonction commerciale est essentielle dans la performance des entreprises, d’autant plus en cette période difficile ».
Le hasard faisant bien les choses –mais faut-il encore croire au hasard?- les axes retenus pour cette édition 2009 ont été la performance commerciale et le développement des réseaux.

Le mouvement DCF n’est pas né dans la dernière décennie contrairement à ce que l’on pourrait penser en évoquant cette période difficile où les entreprises entendent faire la différence ou résister par leur efficacité commerciale.
Il est né en 1930 sur le territoire et rassemble des femmes et des hommes dont la préoccupation majeure réside dans le développement commercial de l’entreprise, l’amélioration de ses résultats avec un esprit de performance tout en restant compétitive.

L’antenne Nice Côte d’Azur, présidée actuellement par Christian Fournier, a vu le jour en 1957 et compte 50 membres. Elle fait partie des quarante huit villes qui participent à cette opération nationale initiée en 1999 mais qui- du fait du très gros travail de préparation et d’organisation pour y arriver- ne se déroule que tous les deux ans.

Quatre catégories pour concourir

Dans chacune des villes, s’est mis en place un appel à candidatures pour concourir dans l’une des quatre catégories : Développement à l’international, Innovation, Développement du service client et Performance globale.
Chaque catégorie dispose d’un parrain à l’échelon national comme Ubi France, le Groupe Editialis, Ter Sncf et La Poste Courrier pour les citer dans l’ordre.

Les lauréats locaux seront sélectionnés pour la finale nationale en espérant recevoir un trophée national lors de l’Université de rentrée des DCF les 2 et 3 octobre prochains à Paris.

Christian Fournier, le président des DCF Nice Côte d'Azur
Christian Fournier, le président des DCF Nice Côte d’Azur

Pour les DCF Nice Côte d’Azur, ce sont près de 1000 entreprises qui en ont été contactées pour aboutir à une première sélection d’une quarantaine pour les quatre catégories.
Deux critères principaux pour faire partie de cette sélection, l’ancrage local et une certaine pérennité de l’entreprise.
Mais le parcours ne s’arrête pas là, il faut encore affiner la sélection pour n’en retenir que huit pour passer devant le jury qui devra n’en désigner qu’une par catégorie.

A la fin de la semaine dernière, les responsables locaux ont réuni à l’hôtel Four Points Sheraton de Nice un certain nombres des entreprises candidates et les partenaires locaux comme KPMG, Alphaprint, Daylis Time et B.Flower pour rappeler les éléments à fournir pour ce lundi 15 juin à « minuit » comme pourrait le dire une certaine administration… Elles doivent fournir un dossier papier en 5 exemplaires pour que le jury puisse en délibérer ce mardi 16 juin avant la remise des trophées qui aura lieu le 18 dans le cadre prestigieux du Château de Bellet.

Du fait de son jumelage depuis 1993 avec son homologue du Club Dirigenti Vendita e Marketing della Provincia di Cuneo, Nice Côte d’Azur a fini par recevoir une candidature italienne, celle de Green Has Italia qui sera parmi les huit de la « short list ».

Une compétition très disputée pour sept entreprises azuréennes

A noter que cette année, une entreprise a postulé dans deux des quatre catégories. Il s’agit de Studio Gentile, société niçoise de traduction, formation et interprétariat née en 2004, qui a déjà décroché sa certification Iso 9001-2008, est passée de 2 à 60 collaborateurs dans le monde et enregistre une croissance à deux chiffres depuis trois ans.

Responsables des DCF, partenaires locaux et entreprises candidates
Responsables des DCF, partenaires locaux et entreprises candidates

Elle va aussi se retrouver en compagnie d’Actifh, Gap Hygiène Santé, Albax, Koné, Apihone et Convers. Une compétition très disputée entre des entreprises sur le devant de la scène économique malgré la crise mais qui n’est que la partie spectaculaire des actions menés par les DCF tout au long de l’année.
Soirées mensuelles à thème, déjeuners business, Prix du meilleur ouvrage économique décerné depuis 30 ans parmi les 400 proposés par les éditeurs, actions de mission éducative, Concours national de la commercialisation sans oublier une ouverture vers les futurs diplômés des écoles de commerce en les intégrant dans le fonctionnement de l’association DCF Côte d’Azur.

Tout cela bénévolement et en plus de la charge colossale d’une responsabilité commerciale sujette à une pression encore plus significative.
Positionnés comme des experts, les DCF mènent sans cesse des réflexions sur les compétences commerciales d’aujourd’hui et de demain en France et en Europe.
Celles et ceux de Nice-Côte d’Azur vont décerner les trophées de la performance commerciale à des entreprises dont les responsables ne tarderont pas à rejoindre leurs rangs pour perpétuer cette recherche et cette philosophie.

- Sponsorisé -Récupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de Donnèe

à lire

Reportages