24 C
Nice
13 août 2022
24 C
Nice
13 août 2022
spot_img

Derniers Articles

Apéro-porchetta de Nissa Rebela à la rue de Suisse: intérdiction preféctorale et fin du feuilletton!

2 min de lecture

En interdisant cet apéro le Prefét reconnait implicitement l’éxistence d’un quartier-halal à Nice ::

« Considérant que l’objet et le lieu de cette manifestation, à
proximité d’une salle de prières, sise rue de Suisse, sont de nature à
créer des risques importants de troubles à l’ordre public ou de
provocations […] la manifestation annoncée est interdite. »

L’arrêté préfectoral d’interdiction de l’apéro porchetta-rosé rue de
Suisse a été notifié à Philippe Vardon en fin de journée. Comme nous
l’avions soupçonné, la préfecture a rendu sa décision le plus tard
possible afin d’éviter toute possibilité de recours (permettant la tenue
du rassemblement en cas de victoire) devant le tribunal administratif.

Pour justifier l’interdiction, le Préfet met en avant la proximité d’un
lieu de prières musulman. On n’a pourtant jamais vu de préfets refuser
la tenue de rassemblement à proximité d’églises, y compris quand ceux-ci
se voulaient franchement hostiles envers la religion catholique (comme
les récents « kiss-in » homosexuels suite aux propos du Pape).
Il apparaît donc que les croyants musulmans bénéficieraient désormais
d’une attention et d’une protection toute particulière de la part de
l’Etat.

En fait, cette décision vient simplement reconnaître officiellement ce
que nous dénoncions jusque dans le courrier de déclaration de notre
rassemblement, et qui est à la base de cette action : la constitution du
quartier Notre-Dame en véritable ghetto communautaire, en quartier halal
!

La décision du préfet est évidemment scandaleuse, et nous espérons
vivement le voir agir avec autant de fermeté lorsque les musulmans
reviendront prier dans la rue après les élections, conformément à leur
accord avec la municipalité.

Nous remercions vivement tous les Niçois qui nous ont fait part de leur
entier soutien depuis mardi.
Enfin, nous invitons tous ceux qui voudraient comprendre quelle est la
logique suicidaire qui pousse nos institutions à se coucher ainsi devant
les revendications musulmanes à venir assister à la conférence de
Joachim Véliocas, directeur de l’Observatoire de l’Islamisation et
auteur récemment de « Ces maires qui courtisent l’islamisme », à 18 h au
local associatif Lou Bastioun (9 rue Ribotti 06 300 Nice).
À l’issue de cette conférence, un buffet convivial nous permettra de partager
ensemble un verre de rosé et une tranche de porchetta!
NISSA REBELA

à lire

Reportages