Récupération de Donnèe
17.8 C
Nice
21 mai 2024

Une convention de partenariat au Centre Hospitalier Universitaire

Sylvain Schiva
Sylvain Schiva
Passionné de littérature, de cinéma, de Beaux-Arts ou de musique, j'apprécie grandement les événements ou expositions qui en découlent.

Derniers Articles

La Ville de Nice et la Métropole Côte d’Azur proposent une convention de partenariat en soutien au Centre Hospitalier Universitaire (CHU) de Nice. Celle-ci permet de faciliter l’accès au logement pour le personnel du CHU.

Avec le contexte de secteur immobilier actuellement tendu, le Centre Hospitalier Universitaire rencontre des difficultés à recruter du personnel. Cela représente plus de 9000 salariés, 880 médecins (étudiants et internes) et 250 postes à pourvoir. C’est pour cela que la Ville de Nice et la Métropole Nice Côte d’Azur soutiennent l’action du CHU auprès de ses agents et ses employés. Cette action menée dans le cadre de la politique de l’habitat, et dans une stratégie de développement de l’attractivité économique, va permettre de promouvoir ces postes essentiels à la prospérité du territoire et des services rendus aux habitants.

Une mobilisation générale

La mobilisation de chacun permet ainsi un meilleur accès au logement pour le personnel hospitalier, ce qui est est absolument essentiel. Les services de l’État et de la Ville de Nice font déjà des efforts importants, en mobilisant leur contingent et en proposant des candidats au CHU. Mais la volonté des partenaires traduit l’ambition d’aller encore plus loin.

C’est donc ce vendredi 9 décembre durant le Conseil municipal, qu’une convention de partenariat a été signé avec les bailleurs sociaux groupe CDC Habitat, Erilia, Grand Delta Habitat et Côte d’Azur Habitat. Dans le cadre de ce partenariat, ceux-ci :

  • Rendront accessible leur offre locative intermédiaire aux professionnels hospitaliers du CHU.
  • Proposeront des logements intermédiaires disponibles dans leur parc immobilier (parc existant et nouveau parc), à un loyer situé entre celui du libre et celui au plus haut du logement social.

Les ménages aux revenus les plus modestes pourront ainsi être accueillis dans le parc social. Quant à ceux aux revenus intermédiaires, ceux-ci seront accueillis au parc de logement intermédiaire. Anthony Borré, Premier adjoint délégué à la Proximité, à la Sécurité, au Logement et à la Rénovation Urbaine, remercie l’ensemble des bailleurs ayant accepté de s’engager dans cette démarche.

Auteur/autrice

spot_img
- Sponsorisé -Récupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de Donnèe

à lire

Reportages