Récupération de Donnèe
27 C
Nice
8 juillet 2024

Rassemblement contre l’antisémitisme devant l’Hôtel de Ville de Nice

Ce vendredi 21 juin a eu lieu un rassemblement contre l’antisémitisme devant l’hôtel de ville. Dès 16h, des discours se sont tenus pour souligner l’importance de la solidarité et de la vigilance face à ce fléau. Rappelant également, que cette lutte est un combat pour les valeurs républicaines.

À la suite du viol d’une fille juive de 12 ans à Courbevoie, Christian Estrosi a appelé à « un grand rassemblement républicain ». C’est donc ce vendredi 21 juin, aux alentours de 16 heures, que plus de 1 000 personnes se sont réunies devant l’Hôtel de ville de Nice. Certains munis du drapeau tricolore, tous sont unis pour la même cause : lutter contre l’antisémitisme.

« Nos vies valent plus que l’importation du conflit »

Lors de ce rassemblement, le maire de Nice et plusieurs élus également présents ont tenu des discours, faisant témoignage de leur solidarité et de leur force. Organisé en réponse à une vague d’actes antisémites et surtout à l’acte commis le 15 juin dernier.

Dans les personnes rassemblées, certains ont dans leur main des drapeaux français avec des inscriptions dessus : « Faisons front contre l’antisémitisme », « Juive violée, république en danger » ou encore « Nos vies valent plus que l’importation du conflit ». Ces banderoles sont brandies au-dessus de leur tête, permettant à tout le monde de les observer. D’autres ont le point levé, signe de solidarité.

Certaines personnes ont juste leur téléphone pour filmer l’événement. Parmi les milliers de personnes, tous ont l’air de se connaître, se rejoignent sur place ou viennent ensemble pour la même raison : apporter leur soutien à cette cause et aux discours tenus.

Associations, responsables politiques et citoyens engagés

Parmi les discours, celui du président du CRIF Sud-est, Jérôme Culioli qui appelle également à un rassemblement ce dimanche 23 juin devant le Palais de justice pour la libération des otages. Tout en évoquant, à nouveau, les faits ayant eu lieu dernièrement.

Discours devant le rassemblement pour lutter contre l’antisémitisme © Vicky Warocquier

Christian Estrosi a également tenu un discours : « L’antisémitisme est un poison. Il commence toujours par les mots et se termine toujours par le crime. Et face à l’antisémitisme, nous avons l’antidote, c’est la fraternité républicaine, c’est la laïcité et il faut d’urgence réaffirmer ce modèle et le défendre. Parce qu’il est le seul qui permet à chacun, quelle que soit son origine, sa religion, son histoire personnelle de vivre côte à côte et non pas face à face », exprime-t-il.

Dans la foule, située devant l’estrade de l’hôtel de ville, les personnes crient « Bravo » et tous applaudissent. Devant l’Hôtel de Ville, les orateurs ont tous souligné l’antisémitisme, non pas comme un problème passé, mais comme une menace qui demeure réelle et persistante.

Auteur/autrice

spot_img
- Sponsorisé -Récupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de Donnèe