Récupération de Donnèe
20.2 C
Nice
20 mai 2024

Minute de silence à Nice pour Charlie Hebdo

Derniers Articles

Le maire de Nice, Christian Estrosi, accompagné de l’ensemble des élus, des agents de la mairie principale et de policiers municipaux ont respecté, ce jeudi midi, une minute de silence en hommage aux victimes de l’attentat contre Charlie Hebdo.


Il est midi sur le parvis de la mairie principale. Des centaines de personnes se sont réunies en silence.

Décrétée journée de deuil national par le Président de République François Hollande, Nice comme la France entière sont restés silencieux pendant 1 minute. Une minute durant laquelle chacun a pu, avec émotion, rendre hommage aux 12 personnes décédées lors de l’attentat au siège de Charlie Hebdo, mercredi.

Deux grandes affiches ont été placardées sur la façade de la mairie arborant,pour l’une la fameuse phrase « Je suis Charlie » et les 6 photos des dessinateurs et chroniqueurs du journal satirique décédés hier, pour l’autre, les noms des autres victimes.

« Il ne faut pas alimenter la psychose » Très ému, Christian Estrosi a marqué son incompréhension face à de tels actes. « C’est la république toute entière qui a été touchée. A nous maintenant de prouver que personne ne pourra porter atteinte à notre liberté. »

« Nice a déjà déjoué des attentats, l’année dernière, lors du carnaval. J’appelle donc le gouvernement à inscrire le plan Vigipirate au même niveau dans toutes les grandes villes de France. »

Il ne souhaite pas pour autant alimenter une psychose. « On ne cèdera pas à cette menace. Les grands évènements de Nice auront lieu, il doit continuer à y avoir une vie en société à Nice. »

Auteur/autrice

spot_img
- Sponsorisé -Récupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de Donnèe

à lire

Reportages