Récupération de Donnèe
21.6 C
Nice
13 juillet 2024

« Les femmes ont du talent » pour l’UPE 06

Derniers Articles

En écho à la journée internationale des droits de la femme, l’UPE 06 a organisé le 7 mars à l’IPAG, une journée sur le thème « Les femmes ont du talent, tous les métiers ont un féminin ». L’occasion de présenter les nouvelles conventions qui devront être signées dans les prochains mois avec les secteurs du bâtiment, du transport et de la métallurgie.


upe06-3.jpg « On est conscient et lucide des stéréotypes qui pèsent sur certains métiers ! » Yvon Grosso, président de l’UPE 06 (Union pour l’Entreprise), ne se voile pas la face quant à la position des femmes dans certains corps de métiers. Pour Dominique Estrosi-Sassone, vice présidente de Nice Côte d’Azur, la commission emploi-formation est un plus. « Les actions développées dans le cadre de la commission emploi-formation permettent d’aller clairement de l’avant dans le domaine de la mixité et de la féminisation de certains domaines » explique-t-elle. Le bâtiment, le transport de voyageurs ou la métallurgie, autant de corps de métiers qui restent encore peu sollicités par les femmes. De futures conventions vont être signées pour remédier à ce phénomène.

De nouvelles conventions bientôt signées

Ces conventions concernent les trois domaines du bâtiment, des transports et de la métallurgie. Pour Jean-Claude Martin, président de la FNTV 06 (Fédération Nationale des Transports de Voyageurs), c’est un partenariat réussi. « Sur toutes nos formations effectuées, 20% de femmes ont reçu une formation de conductrice » indique-t-il. Dans le domaine du bâtiment, Philippe Gautier, vice président du BTP 06, regrette qu’il n’y ai que peu de femmes sur les chantiers. « Nous avons des femmes dans des rôles administratifs mais très peu sur les chantiers. Nous voulons vraiment qu’elles s’y intéressent » confie-t-il. Pour Patrick Rentchler, vice président de l’UIMM Côte d’Azur (Union des Industries et des Métiers de la Métallurgie), cette convention permet le rapprochement entre les personnes volontaires et les différentes entreprises. D’ici la fin du mois de mars, la première réunion pour la féminisation des métiers aura lieu concernant les métiers du bâtiment.

« Depuis la mise en place de cette commission emploi-formation en 2005, ce ne sont pas moins de 42 femmes qui ont pu en bénéficier. Et aujourd’hui 33 s’épanouissent encore dans les postes pour lesquelles elles s’étaient présentées » conclut Dominique Estrosi-Sassone.

Auteur/autrice

spot_img
- Sponsorisé -Récupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de Donnèe

à lire

Reportages