Récupération de Donnèe
28.3 C
Nice
21 juillet 2024

La France associative essoufflée :Où va la cohésion sociale ?

Derniers Articles

Recherches & Solidarités a publie la 9ème édition de son bilan « La France associative en mouvement » et fixé les repères sensibles. Tout d’abord les chiffres clés: 1.200.000 associations , 9.7 % des emplois dans le secteur privé, ce qui fait de ce secteur également un acteur de la cohésion sociale.


rechsol.jpg Pour la première fois depuis plusieurs décennies, tous les indices d’une inversion de tendance, et peut-être d’un vrai retournement de l’élan associatif, semblent réunis chez ceux qui s’efforcent encore de maintenir un cadre souvent invisible d’un vivre ensemble, dans une
situation économique et sociale particulièrement dégradée.

Ce dernier rapport traite des évolutions qui touchent le monde associatif et fait notamment le point sur les créations d’association en 2010, l’emploi associatif jusqu’au 2ème trimestre 2011 et l’opinion des responsables associatifs.

De manière générale, il souligne un essoufflement de la création de nouvelles associations, une contraction de l’emploi et un moral en berne des responsables associatifs.

Cette analyse contient des focus sur les secteurs d’activité.

Il est ainsi possible d’observer dans le secteur sportif une situation en contre-tendance:

En effet entre 2007 et 2011, on peut observer une évolution positive de la part des objets de création d’association « sport ».

Par conséqunece en 2011, la part concernant le sport est de 15,5% contre 14,7% en 2007.

En 2010, près d’un employeur sur cinq est un club sportif.

Cependant le secteur sportif ne représente que 3,2% de la masse salariale. En effet, une grande partie des associations employeuses sont de petite taille et comporte de nombreux emplois à temps partiel.

En 2010, il est possible d’observer une moyenne de 2.5 salariés par association sportive.

Ce taux est le plus faible par rapport aux autres secteurs d’activité.

Entre 2009 et 2010, 93,7% des associations sportives anciennement employeuses le sont encore. Sur la même période, le sport est le secteur qui a le plus progressé au niveau du nombre d’apparitions de structures nouvellement employeuses. Cette évolution positive correspond à 7,7% d’employeurs entrants.

Au cours des trois derniers trimestres le secteur sportif a perdu 2 700 emplois. C’est un des secteurs les plus touchés.

Le secteur sportif est le secteur qui utilise proportionnellement le moins de contrats courts et le plus de CDI. Dans le secteur sportif, entre 2001 et 2010, la progression du nombre d’embauches de plus d’un mois (+49%) se situe dans la moyenne de progression du secteur associatif.

Le taux de femmes embauchées en contrat de plus d’un mois est l’un des plus bas dans le secteur sportif (41%). L’âge moyen des embauches dans le secteur sportif est de 31 ans.

Les principaux utilisateurs du chèque emploi associatif sont les associations sportives, ce qui représente 29% des établissements utilisateurs, 26% des salariés et 21% des heures travaillées.

Auteur/autrice

spot_img
- Sponsorisé -Récupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de DonnèeRécupération de Donnèe

à lire

Reportages